30 novembre 2017 / Actualité

La terre des fils de Gipi, Grand Prix de la critique ACBD

La terre des fils de Gipi, Grand Prix de la critique ACBD
© planetebd.com 2018

Dans La Terre des fils, le monde tel que nous le connaissons n’existe plus. La planète semble avoir été balayée par les éléments ou la folie des hommes, dont un petit nombre seulement subsiste. Dans un environnement hostile, un père élève ses deux fils à sa manière. Par une pédagogie dure, sans une once de tendresse, il transmet ce qu’il croit essentiel : la faculté de survivre, quitte à écraser les autres. Quand leur géniteur meurt, les enfants se mettent en route avec pour trésor le carnet qu’il rédigeait. Mais qu’ils ne savent pas déchiffrer…

Né à Pise en 1963, Gian Alfonso Pacinotti, dit Gipi​, livre ici une œuvre forte et âpre. Un album nimbé de noirceur et de mystère, porté par un style sobre, délié et expressif, gorgé de hachures. Un récit post-apocalyptique féroce et sec, mais aussi porteur d’espoir, qui questionne la notion de transmission, l’usage et la puissance du langage.

L’auteur italien de 53 ans a notamment signé Le Local (chez Gallimard), Notes pour une histoire de guerre (chez Actes Sud BD), S. (chez Coconino Press/Vertige Graphic), Ma vie mal dessinée et Vois comme ton ombre s’allonge (tous deux chez Futuropolis).

Rappelons que le Grand Prix de la Critique ACBD a pour ambition de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie. »