parution 01 juin 2007  éditeur Bamboo  collection Grand angle
 Public ado / adulte  Thème Esotérique, Mondes décalés

Hellheim T1

Passage

A la mort de sa mère, une ado malaimée aux pouvoirs étranges rencontre son père et découvre un passage vers un monde parallèle effrayant. Une plongée ésotérique étonnante... Alice au pays des horreurs !


 Hellheim T1 : Passage (0), bd chez Bamboo de Oliveira, Baradat, Lagrange
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bamboo édition 2007

L'histoire :

Agée de 15 ans, Carol Ann ne brille pas franchement en classe. Dans l’intimité, elle agace les garçons par une sorte d’introversion inhabituelle et rédhibitoire. A la maison, elle s’engueule sans cesse avec sa mère, qui l’oblige à voir un psy. La principale cause de tourment porte alors sur un besoin vital d’information à propos de ce père qu’elle n’a jamais connu… et dont sa mère a annihilé le souvenir au plus profond d’elle-même. Malaimée et malheureuse, Carol Ann commence à développer d’étranges facultés de télékinésie. Lorsque soudain, sa mère meurt ans un stupide accident de voiture. Carol Ann atterrit donc chez son oncle, pas franchement ravi de devoir s’occuper d’une adolescente difficile, en plus de devoir combler les dettes de sa défunte sœur. Il engage alors un détective privé pour retrouver le mystérieux géniteur. Quelques jours plus tard, un homme aux longs cheveux blonds se présente et assume son rôle de père : il accepte la garde de sa fille, et il la ramène chez lui, à Londres. Il est antiquaire de profession. Au sous-sol de sa boutique, se trouve une étrange statue vers laquelle Carol Ann se sent attirée. Et puis un jour, alors qu’elle s’en approche de trop près, elle est comme aspirée vers un autre monde, sinistre et particulièrement hostile…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au début, on pense avoir droit à un plagia de Carrie (Stephen King) : l’ado malaimée se découvre des pouvoirs psy qui vont lui permettre de régler ses comptes. Et puis changement de ton : nous basculons vers la moitié d’album dans l’ésotérisme le plus terrifiant. Ce monde parallèle d’un glauque absolu se situe quelque part entre Matrix, Alice au pays des merveilles, Lock… Mais nous n’en apprenons guère plus sur le pourquoi du comment : le scénariste Paul Oliveira (déjà auteur de Judith, chez le même éditeur) se garde bien de donner la moindre information sur cet univers fantastique, aux frontières de l’heroïc-fantasy et de la science-fiction, au cours de ce premier épisode. Faute de tout comprendre, on se console en découvrant cet enfer froid, digne de la sinistrose d’Enki Bilal ou des délires organiques de H.R. Gigger (l’artiste papa d’Alien). Pour son enfer froid, le dessinateur Jean-Philippe Baradat livre le fin du fin de l’austère, a priori en couleurs directes : paysages chromés, grisaille ambiante, faciès putréfiés, « autochtones » masqués, mœurs répugnantes… welcome to Hellheim-beach ! De trop rares vues de ce décorum lugubre et singulier sont réellement enthousiasmantes (le mode de locomotion !). Carol Ann a hérité malgré elle d’un gène obscur qui lui permet de transiter vers un monde absolument abominable… dont les clés nous serons sans doute livrées au prochain tome.

voir la fiche officielle ISBN 9782350782614