parution 06 juin 2018  éditeur Casterman  Public adulte  Thème Roman graphique

Tôkyô est mon jardin

L’histoire d’amour entre David Martin, jeune actif français un peu paumé, et le Japon. Une belle réédition du diptyque tokyoïte de Benoît Peeters et Frédéric Boilet.


Tôkyô est mon jardin, bd chez Casterman de Boilet, Peeters
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2018

L'histoire :

David Martin est aussi français que son nom l’indique. Pourtant, son cœur est au Japon et notamment auprès de Junko, jeune japonaise encore mineure, avec qui il correspond passionnément. Voici de bonnes raisons pour David de s’y rendre par tous les moyens et surtout d’y rester. Il parvient alors à convaincre sa collègue Pascale d’entourlouper leur patron et partir à Tokyo en mission de prospection « Jeunesse et Sport ». Il va enfin pouvoir rencontrer celle qui hante ses rêves amoureux, des plus romantiques aux plus torrides. Malgré une feuille de mission bien précise et un japonais correct, mais encore approximatif, le jeune français n’a qu’un objectif : celui de passer le plus de temps possible avec Junko. Mais la naïveté d’une jeune lycéenne de 16 ans va inévitablement provoquer chez David quelques questionnements moraux…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Publiés respectivement en 1993 et 1997, Love Hotel et Tôkyô est mon jardin narrent les péripéties sentimentales de David Martin au Japon. Avec cette version « Intégrale », elles prennent une nouvelle stature. On est littéralement absorbé par la vie dissolue (en deux temps) de cet homme dont on ne saisit pas toujours les vrais desseins, même si ceux-ci orbitent indéniablement autour de l’amour. Celui d’un pays dans tout ce qu’il est (reflété notamment lors de la visite de Tokyo par notre Héros et son boss) et aussi (et surtout !) celui des femmes, deux en particulier : Junko et Kimié. Il y a dans ces quelques 250 pages de la vraie poésie brute, non lancinante. Les dessins de Frédéric Boilet sont absolument adaptés au ton de cette quête et les plans serrés récurrents font de l’émotion un fil rouge narratif et graphique. On a parfois l’impression de lire une réécriture par Bastien Vivès de Lost In Translation (le génialissime Bill Murray en moins). Pourtant le travail de Benoît Peeters et Frédéric Boilet a été entamé il y a maintenant 25 ans et semble ainsi définir une certaine idée de l’intemporalité. Un coup de cœur, vraiment…

voir la fiche officielle ISBN 9782203163928