parution 01 août 2007  éditeur Dargaud  collection Poisson pilote
 Public ado / adulte  Thème Anticipation, Policier, Science - fiction

Biotope T2

Un flic renfrogné assiste à la guerre opposant deux groupes d'écologistes intégristes au sujet de la préservation de la planète Biotope. Un polar écolo-social intelligent et désabusé : génial !


 Biotope T2, bd chez Dargaud de Appollo, Brüno, Croix
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2007

L'histoire :

Trois flics noirs sont envoyés en mission sur la base scientifique terrienne de la planète végétale Biotope, pour élucider un meurtre. Sur place, ils mènent leur enquête de manière classique, mais doivent affrontent une sorte d’omerta, doublée d’une atmosphère pesante. Jusqu’au jour où de mystérieuses dissensions intestines au sein de la base aboutissent à une véritable insurrection : les scientifiques s’entretuent, la base explose de partout. Parmi les flics, Langevin se fait buter et Eunice balance le commissaire Toussaint d’un ballon dirigeable dans la jungle. A son réveil, Toussaint est seul, au milieu d’une végétation luxuriante. Il survit en mangeant toutes sortes de fruits sauvages… Au terme de 15 jours de marche, il parvient à rejoindre la base… abandonnée et en ruine. Le voilà seul survivant au milieu d’un océan vert étranger. Après quelques semaines de subsistance, il repère un feu de camp au loin, qu’il s’empresse de rejoindre ! Il tombe alors sur un savant marginal et solitaire, ignorant des tragiques évènements de Biotope et, en même temps, peu ému par les perspectives qu’ils ont engendrées. Doc Alex connait néanmoins l’origine de ce conflit : persuadés que la terre allait nécessairement exploiter les ressources géologiques de cette belle planète à des fins économiques, certains scientifiques ont radicalisé leur position écologique au point de devenir des meurtriers et de couper tous ponts avec la terre. Doc Alex montre aussi à Toussaint une catastrophe en devenir : la forêt vierge est en train de se faire grignoter, inéluctablement, par une espèce de termites extrêmement vorace, certainement importée de la terre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A la base, un casting et un objectif inédits : 3 flics noirs, comme dans les feuilletons des seventies, enquêtent sur un meurtre dans une base spatiale. Le premier volet du diptyque avait séduit un large public par son idée originale, son intrigue captivante et un final hallucinant. Le scénariste Appollo reprend ce second épisode dans une autre ambiance : le gros flic Toussaint est esseulé sur une planète déserte inconnue. Un Robin Crusoë des temps futurs, qui ne connait rien des cycles naturels et des caractéristiques biologiques de son île. Décidemment, les « îles » sont une thématique récurrente chez le scénariste réunionnais (cf. sa bibliographie). Dès lors, Toussaint explore plus les réflexes idéologiques contradictoires de sa propre espèce, les sempiternelles luttes de pouvoir pour la réorganisation sociale, qu’il ne se frotte à des aventures véritablement « exotiques ». Ce faisant, Appollo nous place face à nos propres contradictions : ici, la démarche écologique passe par l’homicide… ou encore un paroxysme désabusé est atteint lorsqu’on comprend que la planète est condamnée, quoiqu’il arrive, par des termites terriennes. Sur ce savoureux mélange de genres (polar, science fiction, chronique sociale), le dessin de Brüno est tout simple mais absolument congru, un modèle de lisibilité. Il séduira d’emblée les amoureux des dessins plus travaillés, par sa régularité et sa fluidité exemplaires, non dénués d’une touche artistique propre et spontanée. Voilà une association d’auteurs harmonieuse, qui réussit le pari difficile de livrer un récit intelligent à destination du grand public. Vite, un autre !

voir la fiche officielle ISBN 9782205059380