parution 05 juin 2013  éditeur Delcourt  collection Machination
 Public ado / adulte  Thème Thriller

Cornélius Shiel T1

La princesse des abysses

Un écrivain est chargé d’écrire les mémoires de Cornelius Shiel, un homme aux pouvoirs incroyables, prétendument hérités du diable en personne. Une série exotique et féérique dans son dessin, mais l’univers n’est pas toujours crédible.


 Cornélius Shiel T1 : La princesse des abysses (0), bd chez Delcourt de Mallet, Evangelisti
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2013

L'histoire :

A New York, en 1892, le Peacock est en effervescence car la belle Miss Elizabeth Brooks discute avec les gens de ce monde. Monsieur Hector Travis arrive sur ces entrefaites et regarde avec envie la rousse incendiaire car il en est amoureux. Miss Brooks semble s’ennuyer au milieu des convives et regarde régulièrement Travis. Elle le connaît en effet, car il a publié il y a peu un livre intéressant. Dans la soirée, Travis reçoit une lettre étrange jaune et cachetée. C’est une lettre de Cornelius Shiel, l’érudit. Tous les invités sont interloqués, car l’homme est très secret et ne se manifeste que très rarement. Le vieillard lui demande une entrevue chez lui pour parler de son nouveau livre. Elizabeth semble d’autant plus curieuse de connaître Travis. Ce dernier est surpris par l’invitation et décide de se rendre chez le vieillard solitaire. Shiel est un homme étrange aux pouvoirs extraordinaires. Lors de la discussion, Travis comprend très vite que Shiel ne l’a pas fait venir pour son livre : en fait, il veut simplement qu’il écrive la biographie de sa vie… une vie riche de mystères et de merveilleux.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette nouvelle série est très attrayante, dès ses premières pages. En effet, Patrick Mallet joue sans arrêt sur l’effet de surprise et multiplie des rajouts insolites au sein d’un XIXème siècle familier. L’histoire bascule très vite dans le paranormal et le fantastique. Les dialogues entre aristocrates élégants et éclairés sont savoureux et laissent vite place à une intrigue surprenante et magique. Habité par ce qu’il écrit, Mallet a la marque des grands : l’univers est celui de Jules Verne et chaque page est une superbe exploration de l’irréel et du merveilleux scientifique. Le décalage fonctionne d’autant mieux que le dessin de Patrizio Evangelisti est superbe, magnifiquement servi par des couleurs chatoyantes et dépaysantes. Cornelius Shiel démarre donc sur les chapeaux de roues, on se prend très vite au jeu en s’interrogeant sur ce fameux Cornelius Shiel. Cependant, quand l’érudit mystérieux commence à relater son passé, la suite bascule totalement dans la féerie et le surnaturel débridé. Dans un virage radical, l’intrigue s’alimente en effet de magie, comme d’un mode de combat, voire d’existence. Les personnages tentent dès lors de justifier tant bien que mal ce nouveau monde étrange et plus que surprenant. Les dialogues sont beaucoup moins subtils que ceux du départ, les tentatives d’explications des pouvoirs de Cornelius peu convaincantes. Dans un joyeux fourre-tout, le lecteur a le sentiment de se frotter une énième fois à une sauce d’heroïc-fantasy saupoudrée de piraterie. Le melting-pot d’univers et la dérive de l’imaginaire est donc un brin décevante, surtout que l’auteur avait réussi à créer un suspense intéressant sur le secret de Cornelius. L’album parait donc déséquilibré avec un début long et intriguant qui prend le temps de poser l’histoire et de présenter les personnages puis un récit totalement fantasmagorique qui ne s’embarrasse plus de vraisemblance. Dommage, car la qualité du dessin offre une évasion marquante…

voir la fiche officielle ISBN 9782756029092