parution 18 mars 2015  éditeur Delcourt  collection Jeunesse
 Public enfant / ado / adulte  Thème Aventure - Action

Haïda

L'immortelle baleine

Au cours d’un périple onirique, deux enfants indiens soignent Kün l’immortelle baleine, pour éviter qu’elle inonde leur monde. Un conte amérindien lyrique et… original.


Haïda : L'immortelle baleine (0), bd chez Delcourt de Gauthier, Degruel
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2015

L'histoire :

T’sang, un vieux guérisseur indien, a raconté aux enfants la légende de la création de leur monde. C’est Corbeau qui, juché sur la nageoire d’une gigantesque et immortelle baleine appelée Kün, a ordonné à cette dernière de se grandir pour se changer en terre. C’est sur cette terre qu’apparurent ensuite les forêts et les rivières, les hommes et les animaux. Un beau matin, le jeune Tâan s’étonne de ne pas voir les adultes partir à la chasse. On lui explique que l’eau est trop haute, que cela fait craindre une inondation. Tâan ne se préoccupe pas trop de cette info et part ramasser des coquillages. Sur la plage, il découvre cependant une bien étrange dame isolée. Muette et hautaine, elle se tient accroupie sans bouger au bord de l’eau. Et soudain, l’eau monte de plusieurs mètres. Tâan est tout trempé. Il rentre à son village en se demandant ce qui a bien pu lui arriver. Or le lendemain, le niveau de l’eau aux abords du village est encore plus haut ! Tâan suspecte que la femme qu’il a vue la veille y est pour quelque chose. Il retourne donc sur le rivage, mais cette fois en compagnie de sa copine Nizhoni…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Titulaire d’une thèse sur la souveraineté des nations amérindiennes, la scénariste Séverine Gauthier dispose assurément d’une bonne connaissance des mythes issus de cette culture et de leurs mécanismes. C’est à ces notions qu’elle fait de nouveau appel – après les 5 tomes de Washita – pour ce conte enfantin mélangeant évènements rocambolesques et oniriques. Ici, deux enfants indiens issus de l’île d’Haïda Gwaii (un archipel canadien situé au large de la Colombie Britannique) se frottent à une entité légendaire responsable d’une inondation. Car leur île est en réalité installée sur le dos d’une immortelle baleine, qu’un problème organique pousse à s’enfoncer dans la mer. Oui, comme vous dites : c’est chelou. Mais c’est normal, puisqu’on évolue au cœur d’une légende, du genre bien éloignée des sentiers battus, comme les apprécie Séverine Gauthier. L’aspect hermétique de ce conte n’est pas préjudiciable, mais il peine tout de même à emballer. Sous les traits irréguliers de Yann Dégruel, tantôt appliqués, tantôt plus jetés, à la limite du rough, les petits héros ont des apparences trop impersonnelles et ressemblantes pour qu’on s’attache à leurs personnalités. Ils sont néanmoins les acteurs de ce conte abstrait, au rythme parfois bizarre, assurément lyrique et dépaysant, mais auquel on ne distingue pas toujours le sens ou l’éventuelle moralité.

voir la fiche officielle ISBN 9782756053912