parution 15 mai 2019  éditeur Delcourt  collection Neopolis
 Public ado / adulte  Thème Historique, Mondes décalés, Politique

Jour J T37

Lune Rouge

Des prisonniers vont purger leur peine sur les chantiers d'extraction de minerai lunaire. Nouveau triptyque de Jour J, très sombre sous la patte infographique de Jean Michel Ponzio.


 Jour J T37 : Lune Rouge (0), bd chez Delcourt de Pécau, Duval, Blanchard, Ponzio
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2019

L'histoire :

Dans les sables du désert, un camion transporte un groupe de prisonniers vers le lieu où ils vont devoir purger leur peine. Nous sommes en 1984, et l’Union Soviétique a étendu son emprise sur un vaste territoire qui inclut une partie de l’Europe et une république socialiste d’Afrique du Nord. Les six passagers viennent d’horizons très différents : Félix est un trafiquant qui vivait de contrebande de disques et de cigarettes entre l’Angleterre et la Flandre socialiste ; Babette est une journaliste qui a publié un article qui a déplu au pouvoir. A leurs côtés, Miki est le jeune représentant d’un clan mafieux russe très puissant, et face à lui un rival plus âgé qu’il a failli égorger pour un regard trop insistant. Ils vont poursuivre leur voyage à bord d’une fusée porte-conteneurs, qui va les déposer sur la Lune. La planète est en effet désormais totalement colonisée par l’URSS, elle y exploite le régolite, un minerai rare qui fournit tout les besoins énergétiques de l’empire. Lorsqu’ils arrivent à proximité de la Lune, leur capsule s’arrime à une station d’accueil. Et très vite, ils prennent l’ascenseur spatial, formidable construction qui rejoint le sol. Mais dès que la porte s’ouvre, des hommes en armes les menacent. Il s’agit d’un clan rival qui veut éliminer Miki. C’est la première expérience pour Félix et Babette, qui vont découvrir les lois très particulières qui règlent la vie des prisonniers sur la colonie...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Sur l’hypothèse d’une victoire de l’URSS qui aurait conquis une grande partie de l’Europe et colonisé la Lune, Fred Duval et Jean-Pierre Pécau démarrent une histoire en trois tomes à l’atmosphère oppressante. On ne sait rien encore de la manière dont le récit va évoluer, en particulier si le contexte historique revisité aura une quelconque importance sur la durée. On est pour le moment coincés sur la planète avec ses engins de chantier, ses hauts fourneaux et ses gangs rivaux qui veulent se trancher la gorge. C’est le dessinateur Jean-Michel Ponzio qui a le privilège de mettre en scène cette épopée très sombre. Et le moins qu’on puisse dire, est qu’il est l’homme de la situation. Sa technique unique à base de photos re-travaillées lui permet de donner énormément de réalisme aux scènes d’extérieur sous éclairage artificiel. Ses pages sont denses, ses décors fourmillent de détails techniques. Certes, son travail sur les visages ne plaira pas à tout le monde, avec cet air de roman-photo qui donne une rigidité figée à tous ses protagonistes. Mais sa maîtrise des couleurs et des ambiances est assez incroyable. Ponzio est unique en son genre, il a ses fans comme ses détracteurs absolus. Après ce tome d'introduction et une fois le ton donné, il est difficile de prévoir si le triptyque sera à la hauteur de son ambition. Cela dit, il est rare que les deux compères scénaristes se lancent sur une si longue distance sans rien dans leur musette...

voir la fiche officielle ISBN 9782413008071