parution 24 octobre 2012  éditeur Delcourt  collection Conquistador
 Public ado / adulte  Thème Historique, Thriller

La Grande évasion T3

Void 01

Un vaisseau pénitentiaire est à la dérive, avec un tueur psychopathe à bord. Le détenu John parviendra-t-il à s’évader de cette nasse aliénante ? Un scénario prévisible et un peu creux, malgré une bonne idée de départ…


La Grande évasion T3 : Void 01 (0), bd chez Delcourt de Hanna, Phillips, Hubert
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2012

L'histoire :

Le Goliath 01 est un gigantesque vaisseau pénitentiaire perdu dans le cosmos. En effet, une myriade de minuscules météorites, trop petites pour être détectées, a causé de nombreuses avaries dans la coque, les systèmes d’atmosphère artificielle et les éléments de propulsion. A bord, l’équipage de geôliers a lui aussi été touché. Quelques-uns d’entre eux sont aspirés dans l’espace, via un trou dans la coque. Dans la panique, en l’absence de réponses du colonel Mercer, il faut éviter une hécatombe. Le capitaine prend donc ses responsabilités en appliquant le protocole d’urgence : il fait libérer tous les détenus, afin que les survivants puissent se réfugier dans une zone saine du vaisseau. Le risque d’insurrection est mesuré : les tolards ne sont que des escrocs et des banquiers véreux, pas des assassins. Ils ignorent alors que le véritable psychopathe du bord, c’est le colonel Mercer lui-même. Car Mercer a décidé que personne ne s’évaderait de son vaisseau. Il saborde toutes les capsules de secours. Le capitaine ne voit donc qu’une solution : s'éjecter avec le cockpit détachable, en abandonnant le reste du vaisseau. Mais pour cela, il lui faut traverser une soute hermétique obscure, dans laquelle l’attend le Colonel, armé d’une hache…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le principe de la chasse à l’homme dans un vaisseau spatial en perdition est presque devenu un exercice à part entière, tellement ce synopsis a été emprunté en science-fiction. On pense à Alien au ciné, ou à Cryozone en BD… L’idée de devoir se sortir d’un tel piège collait d’ailleurs pas mal au concept de la collection Grande évasion. Le scénariste Herik Hanna avait donc toutes les cartes en main pour livrer un thriller flippant au possible. Surtout qu’il est ici associé à un dessinateur de la trempe de Sean Phillips (7 psychopathes, Criminal), qui se délecte généralement des ambiances glauques et des aplats de noir. Sur le plan visuel, on n’est d’ailleurs ni surpris ni déçu : les entrailles du Goliath 01 sont sombres et angoissantes à souhait, Philipps n’a pas lésiné sur l’encre de Chine. L’obscurité ambiante lui offre d’ailleurs (trop souvent) l’économie de décors… En revanche, le scénario est une petite déconvenue. Sans trop en dire sur le ressort narratif central, avouons qu’il n’est pas très original et donc archi prévisible, dès les premières pages. Hanna se contente globalement de délayer un suspens à peine haletant et mal fagoté dans la succession de ses séquences. C’est d’ailleurs presque un challenge d’avoir réussi à couvrir 46 planches pour raconter finalement pas grand-chose... La plus belle déception de la jeune collection La grande évasion.

voir la fiche officielle ISBN 9782756021492