parution 16 mars 2011  éditeur Delcourt  collection Humour de rire
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Humour

Un coin de ciel bleu T2

Le bruit des pas dans la neige

Le papa Eric, la maman Lou et Annaelle la petite fille, vivent leur quotidien campagnard rythmé par les saisons. Un recueil d’historiettes simples et tendres, pleines de bonne humeur.


Un coin de ciel bleu T2 : Le bruit des pas dans la neige (0), bd chez Delcourt de Jarry, Deplano, Fabris
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2011

L'histoire :

La famille d’Eric a quitté la capitale pour s’installer définitivement dans un petit coin de campagne périgourdine. Ils sont donc trois dans ce doux foyer : le papa Eric, colosse barbu au tempérament d’éternel enfant ; sa femme Lou, qui passe le plus clair de son temps à recadrer son mari et sa fille ; et Annaelle, petite rousse pleine de vie et de bonne humeur, qui rentre cette année au CP ! D’ailleurs Lou angoisse, car elle craint que sa fille vive le changement d‘école comme un traumatisme (ce qui est loin d’être le cas). Pendant ce temps, Eric se met au ramasse des feuilles mortes… Et tant qu’à besogner, autant que ce soit fun : il a acheté une souffleuse motorisée et rejoue le film Alien avec le canon de son engin, dans le jardin. Ou encore, il met son casque de moto et saute depuis la fenêtre du premier dans le gros tas qu’il a préparé dessous. Evidemment, il récolte une entorse à la cheville, une blessure suspecte quand on est jute sensé ramasser des feuilles mortes. Débarque ensuite Eloïse, la frangine de Lou, qui vient squatter pour quelques jours de vacances, au grand dam de sa grande sœur. Quelques jours plus tard, Eric se met en tête de survivre seul à plusieurs jours de camping sauvage en pleine forêt. Lou reste perplexe : sans bière et sans foot ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’exode urbain ou rural est une thématique sociale qui plait aux auteurs de BD : Ferri et Larcenet nous ont fait le coup dans Le retour à la terre ; Anne Baraou a fait le chemin inverse dans Back in town. Avec Un coin de ciel bleu, Nicolas Jarry et Paolo Deplano jouent plutôt sur la corde familiale et bon-enfant, à destination d’un très large public. Rien de révolutionnaire dans ce second volet, si ce n’est la vie quotidienne qui reprend à la campagne, au fil des saisons, pour un couple moderne qui a une petite fille. 5-6 gros sujets couvrent plusieurs saynètes en running-gag : les feuilles mortes, les vacances de la frangine, le camping sauvage en forêt, l’éducation d’Elvis le cochon à dénicher des truffes (en chocolat !), la fibre paysanne croissante d’Eric… pour autant, les historiettes ont beau toutes couvrir exactement une page, on ne peut parler précisément de « gags », car la chute hilarante n’est pas la finalité systématique. Jarry cherche plus à partager un moment de tendresse, une poésie du quotidien, vécue par une famille de citadins transplantés en milieu rural. Mais le choc culturel n’est pas non plus l’unique ressort narratif : ici, le comportement « adulescent » du père de famille Eric sert beaucoup plus souvent de vecteur comique. Le dessin stylisé de Deplano agace certes un chouya sur la stylisation extrême de certains traits (un seul sourcil d’Eric peut contenir 10 fois ses yeux et son nez), il se montre maîtrisé dans le registre, jovial, coloré et agréable. Bref, on passe au final un plaisant moment de lecture, sans prétention.

voir la fiche officielle ISBN 9782756021973