parution 14 mars 2018  éditeur Delcourt  collection Machination
 Public ado / adulte  Thème Thriller

Wonderball T5

L'Apiculteur

Ultime affrontement entre Spadaccini et le collège invisible, créateur secret de tueurs en série. Une équipe d'auteurs majeurs déploie tous ses talents dans une super production haletante en cinq tomes. Une conclusion remarquable.


 Wonderball T5 : L'Apiculteur (0), bd chez Delcourt de Pécau, Blanchard, Duval, Wilson, Fernandez
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2018

L'histoire :

Spadaccini vient d'apprendre le rôle qu'il avait joué, enfant, lorsque le groupe de jeunes cobayes avait agressé Christian à l'institut Sainte-Rose. En protégeant celui qu'ils appelaient « le Préfet », il avait pour la première fois fait preuve d'une violence inouïe et incontrôlée. C'était en 1943, et près de vingt ans plus tard, le Collège Invisible avait réussi à placer son élément alpha le plus radical au cœur du service d'ordre de Kennedy. Les souvenirs reviennent à l'esprit de Wonderball, toujours activement recherché par la police. Mais pour l'heure, il est à l'abri derrière les murs de la villa de Los Angeles où le Collège l'a conduit. Pendant ce temps, l'inspecteur Osterberg poursuit ses implacables recoupements. Elle veut réhabiliter Wonderball, mais réalise que des forces secrètes très puissantes et disposant d'appuis impeccablement organisés veulent l'en empêcher. Pour remettre la main sur le policier déchu, elle devra anticiper chacun des mouvements de l'organisation criminelle qui cherche à éliminer tous les témoins de l'enquête. Mais impossible à ce stade de perquisitionner la villa sans mandat, malgré les éléments très nombreux qui devraient y conduire. La clôture du procès de Smithee, le réalisateur de snuff movies, ces films clandestins qui filment de véritables mises à mort, va lui offrir une nouvelle occasion d'avancer. A peine sorti du palais de justice, le cinéaste fou est assassiné d'une balle en pleine tête. Osterberg s'y attendait et elle était prête pour prendre en chasse le meurtrier, et obtenir de lui des révélations sur ses commanditaires.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La clôture de cette série en cinq tomes offre un double plaisir : un scénario remarquablement construit, qui se justifie pleinement avec un dernier épisode bourré de séquences intenses ; et une partition graphique remarquable de Colin Wilson, qui déploie à nouveau tout son talent pour terminer en beauté. Le dessinateur australien, dont c'est a priori un des derniers projets, nous éblouit avec des cases spectaculaires et cinématographiques, comme ces vues en plongée des pages 31 et 32. Son sens du détail et sa maîtrise des décors impressionnent depuis ses tout débuts dans les années 80, avec une série SF appelée Dans l'ombre du soleil, qui vient d'ailleurs d'être rééditée en intégrale. On apprécie d'autant plus ce talent que les scénaristes associés sur cette série (Pécau, Duval et Blanchard quand même) maintiennent jusqu'au bout des séquences d'action pure, des respirations nécessaires qui évitent totalement le syndrome du dernier album trop chargé. Pas de doute, on a affaire à des pros qui avaient structuré leur intrigue pour que chaque album reste percutant et aéré à la fois. Wonderball redevient le personnage absolument central au moment des révélations, avec en prime un enjeu véritablement propre à ce dernier tome. Une série de haut vol qui mérite une lecture appliquée, comme les grands films d'espionnage américains qui ne tolèrent pas trop la pause pipi si on ne veut pas se retrouver perplexe au retour devant l'écran. Vous savez donc ce qui vous reste à faire pour préparer cette soirée tant attendue de la conclusion de Wonderball. Débarrassez-vous de vos conjoints, vos enfants, vos parents ou vos colocs ; isolez-vous et coupez vos téléphones, vous ne serez pas déçus.

voir la fiche officielle ISBN 9782756072401