parution 28 août 2015  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Sentimental, Chronique sociale

Adieu Kharkov

La vie de l’actrice Mylène Demongeot-Bouilhac à travers le récit de celle de sa mère, qui se livre enfin à sa fille envers qui elle manifeste tardivement de la tendresse. Les coulisses tortueuses d’un conte de fée du cinéma français.


Adieu Kharkov, bd chez Dupuis de Demongeot, Bouilhac, Catel
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2015

L'histoire :

À Porquerolles, en 1982, Mylène et sa mère ne sont pas d’accord sur la manière d’élever les enfants. La fille de Monique, une amie de Mylène, est trop impudique, selon Claudia, qui reçut une éducation stricte au début du XXème siècle. Mylène lui reproche de ne jamais avoir été tendre avec elle. La vie l’a rendue dure, elle le reconnait, l’Ukraine n’est pas un bon pays pour grandir. Deux ans plus tard, Lochka, le frère de Mylène meurt, sa mère tombe malade. Un an après, elle est hospitalisée à cause d’un cancer, sa fille lui dit alors qu’elle aimerait mieux la connaitre avant qu’elle n’aille rejoindre les membres disparus de la famille. Pour sa chère Micha, Klavdia, alias Claudia, accepte alors de se souvenir : Née en 1904 dans une famille modeste de Kharkov, benjamine parmi sa sœur et son frère, elle connut la fraîcheur et l’innocence de l’enfance. D’une nature dégourdie, la jeune fille était joyeuse à 6 ans, malgré un père violent avec sa mère. Un jour, à l’occasion d’une mutation en Sibérie qui représente une belle promotion pour le chef de famille, ils quittent Kharkov pour de nouveau horizons. Le voyage en transsibérien est long et les enfants s’émerveillent pendant le trajet : la taïga, Moscou, Omsk, Irkoutsk et enfin Khabarovsk, la ville de leur nouveau départ.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Adieu Kharkov, c’est avant tout l’histoire du fossé des générations, celui qui existait entre Mylène (Micha), célèbre actrice française, et sa mère Claudia (Klavdia), élevée dans la rigueur ukrainienne du début du XXème siècle. Mais il n’y a pas que cela qui explique l’extrême dureté de cette femme au parcours difficile. La violence et la perversité de son père ne lui facilita forcément pas la tâche. Catel (Dolor, Kiki de Montparnasse…) donne vie à cette biographie avec un trait souple et simple. D’une époque à l’autre, les gammes de couleurs varient, aidant à s’orienter dans une galerie de famille étoffée, de mères, de filles, de sœurs et de frères où les ressemblances gênent parfois la reconnaissance des uns et des autres. Les femmes de cette biographie entrecroisée sont capables de tout par amour, y compris encaisser les douleurs injustes, les violences gratuites ou les faiblesses criantes de leurs maris, mais elles demeurent libres d’aimer. Cette dimension féministe qui émane de l’ouvrage est assumée dès la couverture par une présentation à la sensibilité indéniablement vénusienne. C’est vrai qu’à l’exception de Fred et Riquet, les hommes sont dans l’ensemble égoïstes et infidèles ; d’un autre côté, Claudia aussi, et ces histoires de cœurs donnent à l’ensemble un élan romantique un tantinet sensuel. Un récit qui sonne authentique, ponctué par un album photos des protagonistes et une chronologie double sur 106 ans.

voir la fiche officielle ISBN 9782800153759