parution 01 mai 2008  éditeur Dupuis  Public enfant / ado / adulte  Thème Humour, Fantastique - Etrange

Mélusine T16

Ballet enchanté

Mélusine essaie (en vain) d'apprendre à sa cousine Cancrelune à piloter son balai magique. Un 16e recueil de gags bon enfant...


 Mélusine T16 : Ballet enchanté (0), bd chez Dupuis de Gilson, Clarke, Cerise
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2008

L'histoire :

Mélusine et sa cousine Cancrelune traversent la nuit sur leur balai magique, en direction de la tour où habite Mélusine. Evidemment, Mélusine passe par la lucarne tandis que Cancrelune se crashe lamentablement contre le mur. C’en est trop pour la petite sorcière : chaque tentative d’atterrissage de sa cousine se solde par un accident ridicule. Or, il est plus facile d’ensorceler la tour pour qu’elle « s’ouvre systématiquement » à Cancrelune, plutôt que de lancer un sort à sa nulle de cousine (un cas désespéré)…
Alors qu’elle s’apprêtait à faire un exercice de sorcellerie en compagnie une collègue, Mélusine s’aperçoit qu’il lui manque l’ingrédient indispensable à la confection de toute bonne potion magique : de la bave de crapaud. Qu’à cela ne tienne, la collègue utilise son appât magique : Kroak ! Et hop, des centaines de crapauds apparaissent par la lucarne et se mettent à baver partout dans la chambre de Mélusine, obligée de passer la serpillère alors qu’une goutte lui suffisait…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Alors qu’on annonce l’énième retour de la série Ma sorcière bien aimée sur M6, Clarke et Gilson réitèrent un nouvel opus des aventures humoristiques de leur petite Mélusine, apprentie sorcière bon élève et tellement sympathique. Il faut croire que c’est toujours dans les mêmes chaudrons qu’on fait les meilleures potions. Les fans de la petite sorcière – et les enfants abonnés de Spirou en avant-première – retrouveront donc ici tous les ingrédients nécessaires à la potion humoristique bon enfant et douceâtre habituelle. Trois thématiques principales se dégagent néanmoins de ce 16e recueil de gags. Primo, Mélusine essaie en vain à apprendre à sa cousine Cancrelune – la cancre ultime de son école de sorcière – à piloter son balais volant. Evidemment, ça se termine généralement en catastrophe. Deuzio, elle intervient à plusieurs reprises pour sauver des dépressifs au bord d’une falaise, une grosse pierre attachée à leurs cous. Evidemment, ça aussi ça se termine régulièrement en catastrophe. Tertio, Mélusine et Cancrelune font des exercices de sorcellerie ensemble. Le train-train, ou plutôt le balai-balai, quoi. Opus pocus…

voir la fiche officielle ISBN 9782800140346