parution 13 novembre 2009  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Guerre

Rose Valland

Capitaine Beaux-Arts

Pendant l’occupation allemande puis dés le débarquement, le combat de Rose Valland pour sauver ou récupérer des œuvres d’art confisquées par les nazis. Un album didactique, en forme d’hommage, mais trop succin.


Rose Valland : Capitaine Beaux-Arts (0), bd chez Dupuis de Bouilhac, Polack, Catel, Champeval
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2009

L'histoire :

Paris, août 1944. Rose Valland, qui officie au musée du Jeu de Paume, assiste démunie à la mise sous caisses de plusieurs tableaux : avant de quitter la capitale, Lhose et le colonel von Behr se sont entendus pour faire disparaitre quelques œuvres jugées « dégénérées » (Dali, Picasso, Braque, Chagall…) par le régime nazi mais qui pourront compléter leurs propres collections. Aussitôt, elle entreprend de prendre tous les renseignements sur la destination du convoi pour en informer la Resistance. Elle évite ainsi aux chefs d’œuvres d’être anéantis par les bombardements alliés et empêche le train de parvenir à destination… A l’automne suivant, accueillant avec joie le retour des 148 caisses dans leur musée, elle confie au capitaine américain Rorimer, qui doit l’aider dans la préservation du patrimoine, son intention d’aller plus loin : depuis le début de l’occupation allemande, elle a scrupuleusement noté les actes de spoliation dont plusieurs familles juives ont été victimes. Les œuvres d’arts ainsi récupérées alimentaient les arrière-salles du musée, avant de s’évader en terre allemande dans quelques châteaux de hauts dignitaires du régime, ou d’être vendues à des collectionneurs peu scrupuleux.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il y a deux manières d’aborder cet ouvrage. La première consiste à en faire un objet qui accompagne le nécessaire hommage rendu à l’engagement de Rose Valland. Un témoignage didactique esquissant des moments forts du parcours de cette femme au destin étonnant, pour un retour sur l’Histoire de la seconde guerre, avec un angle original, éloigné de ceux utilisés habituellement, qui fait d’un rat de musée un véritable héros. La publication de l’album coïncide d’ailleurs avec l’inauguration le 2 décembre 2009 au Musée de la Résistance de Lyon, d’une exposition (dont Emmanuelle Polack est le commissaire) retraçant l’action de ce capitaine Beaux-Arts. Gageons que judicieusement utilisé, ce livre donnera envie, en particulier aux jeunes générations, d’en savoir un peu plus sur ce triste passé. La seconde façon de présenter l’album se contente de sa lecture stricto sensu. De ce point de vue, on ne pourra que regretter l’utilisation faite du medium choisi, le scénario se contentant, au travers d’entretiens entre Rose Valland et son compère James Rorimer ou une journaliste, de brosser rapidement quelques événements qui nous laissent trop souvent sur notre faim. Aussi, on peut s’interroger sur l’intérêt de faire vivre cet hommage en BD (si ce n’est d’appâter les plus jeunes, qu’un simple texte pourrait rebuter). D’autant que le dessin de Catel, tout à fait convenable, n’est pas à la hauteur de ses capacités, émotionnelles en particulier.

voir la fiche officielle ISBN 9782800145525