parution 26 novembre 2010  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Thriller, Aventure - Action, Fantastique - Etrange

Seuls T1

Intégrale du cycle 1 (intégrale)

Cinq enfants se retrouvent livrés à eux-mêmes dans un monde déserté par les adultes. L’intégrale d’un premier cycle haletant, à l’efficacité sans pareille. Une réussite tout public.


 Seuls T1 : Intégrale du cycle 1 (1), bd chez Dupuis de Vehlmann, Gazzotti, Meyer, Usagi, Cerise
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2010

L'histoire :

Un jour comme un autre, dans une métropole occidentale ordinaire. La vie s’écoule tranquillement, chacun vaquant à ses occupations. Certains travaillent, d’autres se promènent, d’autres encore regardent le petit écran ou rentrent de l’école. Yvan est l’un de ces derniers. Quand il rentre chez lui, les cours terminés, Yvan se retrouve seul. Ses parents – sans doute trop occupés – semblent peu se préoccuper de leur enfant qui passe ses soirées seul devant sa console (…). Leïla, elle, préfère bricoler. Mais chaque fois, il faut que son père s’en mêle et cela tourne au vinaigre (…). Quant à Camille, elle travaille dur pour faire la fierté de son père, de condition modeste. Ses soirées se résument à ses devoirs, seule derrière son bureau (…). Terry, lui, n’est encore qu’un petit garçon qui rechigne à écouter sa maman. Il ne veut en faire qu’à sa tête ! (…) Enfin, Dodji est un adolescent à problèmes. Souvent dans les mauvais coups, les emmerdes semblent lui coller à la peau (…). Voilà ce qu’était le quotidien de cinq enfants d’une cité de nos jours ordinaire. Le lendemain, il n’y a plus personne. Tous ont disparus. Seuls ces cinq enfants d’origines diverses paraissent avoir survécu dans un monde abandonné par les adultes. Yvan, Leïla, Camille, Terry et Dodji vont devoir apprendre à s’entre-aider – à vivre ensemble – pour survivre et découvrir la raison de leur inexplicable abandon…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’idée n’est pas à proprement parler nouvelle. L’idée d’un monde déserté par les adultes où des enfants se retrouvent livrés à eux-mêmes a déjà été traitée sous diverses formes (notamment japonaises). Cependant, l’idée est féconde et un même pitch de départ peut conduire à des conclusions – et réserver des surprises – bien différentes. Passé maître dans la reprise d’univers aux ambiances plus ou moins fantastiques (IAN, Le Marquis d’Anaon, Une aventure de Spirou et Fantasio : Les Géants pétrifiés, etc.) Fabien Velhmann retrouve Bruno Gazzotti avec qui il réalisa à ses débuts le « visionnaire » Des Lendemains sans nuage (en compagnie de Ralph Meyer). L’album se signalait déjà par son pitch inventif et son efficacité diabolique ! Bis repetita donc, car Seuls présente les mêmes qualités de mise en scène, sans fioritures inutiles mais d’essence passionnante. Cinq albums composent ce premier cycle comme autant de chapitres d’un livre rassemblé en une utile intégrale qui offrira : aux uns, l’occasion de re-parcourir d’une traite une mécanique impeccable ; aux autres, la joie de n’avoir pas à attendre pour connaître la suite ! Du moins jusqu’à une première réponse possible à la mésaventure de nos jeunes héros. Une explication simple et brillante qui transparaît – à y bien regarder – dès le premier tome (…). Distillant avec habilité et parcimonie les indices d’un mystère encore opaque, Velhmann et Gazotti prennent le risque de frustrer un lectorat jusqu’alors tenu en haleine. L’ultime chute de ce premier cycle – dont le monolithe n’est pas sans rappeler Le Grand pouvoir du Chninkel – leur donne pour autant raison et annonce de futurs développements toujours si prenants. A suivre donc.

voir la fiche officielle ISBN 9782800148571