parution 21 août 2019  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Sentimental, Historique

Nez-de-cuir

Défiguré par les coups d'épée sur le champ de bataille, le comte de Tainchebraye ne renonce pas à charmer les dames. Un bel album classique, tiré du roman de Jean de La Varende, par Dufaux et Terpant.


Nez-de-cuir, bd chez Futuropolis de Dufaux, Terpant
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2019

L'histoire :

Le comte Roger de Tainchebraye a fait preuve d’un courage hors du commun dans les combats face aux coalisés russes et prussiens. Il revient de la bataille de Reims auréolé de gloire, mais le visage défiguré de plusieurs coups de sabre. De longs mois de soins ont suivi, avant qu’une fête soit donnée dans son château, pour fêter son retour. Alors que les conversations entre les convives montrent l’impatience de découvrir à quoi ressemble désormais celui qui a failli perdre la vie au combat, la surprise est totale lorsque Roger apparaît. Elégant, sûr de lui, souriant, avec, sur le haut du visage, un masque de cuir qui cache ses blessures, le comte montre une assurance peu commune. Les femmes ne sont pas insensibles à l’aura particulière qui entoure cet homme très riche et volontiers séducteur. Une rencontre imprévue va pourtant faire perdre ses certitudes à celui qui croyait avoir toujours le dessus sur les sentiments amoureux.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans sa postface, Jean Dufaux rend hommage au roman de Jean de La Varende, qu’il adapte ici en bande dessinée. Il en donne une description qui évoque une richesse de style, une dimension sociale et historique, qui ne sont pas transcrits dans cet album. Paradoxalement, c’est toute la force de ce scénario, tout entier centré sur la personnalité de Roger et son rapport avec les femmes. Elle semble tirer l’essence du livre dont elle s’inspire avec, à la plume, un lecteur visiblement passionné, et qui y a trouvé écho à ses propres passions personnelles. La progression de l’intrigue est très structurée, d’un équilibre parfait, laissant deviner en arrière-plan la richesse du contexte du roman. Jacques Terpant est très bon dans la mise en scène de ces aventures. Son dessin très classique est précis, sa peinture des paysages normands très réussie. Les ambiances de couleur sont travaillées, souvent chaudes, et ses manoirs de brique et de pierre sur fond de ciels nuageux sont plus vrais que nature. Les deux complices livrent un travail très professionnel, sans surprise ni effet de style, mais parfaitement réalisé, qui devrait attirer la curiosité des lecteurs vers un écrivain peu connu hors de sa région d’élection.

voir la fiche officielle ISBN 9782754825337