parution 13 octobre 1998  éditeur Glénat  collection Caractère
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Mondes décalés

Balade au bout du monde – cycle 3, T10

Blanche

Arthis tente de fuir les agissements des Cathares, mais il tombe sous le charme d’une magnifique brune qui a un lien avec la secte. Une histoire cousue de fil… blanc !


 Balade au bout du monde – cycle 3, T10 : Blanche (0), bd chez Glénat de Makyo, Faure, Lencot
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 1998

L'histoire :

Arthis a souffert de sa malheureuse aventure avec les Cathares et de la manipulation de son ancien ami Gabriel. Il décide alors de s’isoler loin du monde bruyant de Paris et partage une vie misérable avec des familles étrangères exclues des autres. Il fait alors la rencontre de la belle métis Maryam qui lui présente sa famille : ses deux sœurs qui lui ressemblent et sa tante qui a vécu de nombreuses choses dans sa vie. Le soir, Maryam raconte à Arthis une bien étrange coutume : c’est le « Kindy ren’la ». Pendant trois nuits, Arthis recevra la visite d’une des filles métisse et ils feront l’amour. Il ne devra pas connaître le visage de son amante et la troisième nuit, il devra trouver l’ordre d’apparition de ces jeunes visiteuses. Il aura alors le droit de partager sa couche avec celle qu’il souhaite. Chaque nuit, Arthis goûte donc aux plaisirs voluptueux de la chair, mais il comprend vite qu’il y a quelque chose d’anormal dans ce « Kindy ren la »…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après un premier tome très moyen en début de ce troisième cycle, Pierre Makyo relance l’histoire d’une drôle de façon. Pour la première fois, Arthis s’adonne à des jeux coquins et le ton sérieux des Balades s’en trouve nettement transformé. Ce plaisir des trois nuits rappelle certes les Contes des Mille et Une nuits… Si le ton est sensiblement grivois, il annonce une nouvelle rencontre amoureuse pour Arthis. Bien loin des jeux érotiques des sœurs de Maryam, Blanche est une brune incendiaire au charme époustouflant (il faut dire qu’elle est mannequin). Malheureusement, cette vision fascinante va plonger Arthis dans un nouveau piège : Blanche est liée au mouvement Cathare. Voici le résumé de cet épisode et le tout tient en une phrase : jeu coquin puis rencontre amoureuse. La pauvreté du scénario fait douter de son véritable auteur. Où est passé l’érudition de Makyo ? Où sont les péripéties haletantes qui sont le propre du récit des Balades ? Où est l’originalité de l’intrigue ? Avec des dialogues insipides et une histoire ultra prévisible, on reste catastrophé devant la pauvreté de ce dixième tome. Le cycle est ainsi de plus en plus décevant et la tentative de nous faire croire à une résurgence d’un mouvement religieux est extrêmement mal réalisée. Le dessin est tout aussi décevant. Le trait de Michel Faure est très statique et pauvre en détails : dans des cases vides et très mal colorisées, l’ensemble est insupportable. De plus, le graphisme est assez grossier quant il s’agit de représenter les personnages de l’histoire (le pauvre Arthis est proprement massacré dans ce nouveau cycle !). Heureusement, les femmes gardent un attrait fascinant. C’est d’ailleurs le seul intérêt de cet épisode… et encore !

voir la fiche officielle ISBN 9782723426107