parution 10 octobre 2012  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Mondes décalés

Balade au bout du monde T17

Epilogue

Arthis doit revenir au Petit Royaume pour retrouver son fils. Une fin à plusieurs mains qui n’apporte guère d’intérêt à la série et qui imite mal l’intrigue géniale des premiers tomes.


 Balade au bout du monde T17 : Epilogue (0), bd chez Glénat de Makyo, Pelet, Hérenguel, Laval, Collectif
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2012

L'histoire :

Arthis et sa femme Aline coulent enfin des jours paisibles : Aline est enceinte et ils filent le parfait amour. Pour fêter leur union, ils reviennent sur les traces de leur passé et se rendent dans les fameux marais qui les avaient plongés dans un voyage au bout du monde. Arthis, toujours passionné de photos, observe un jeune couple qui s’embrasse fougueusement. Le couple s’apprête à consommer leur passion dévorante en pleine nature, quand un cheval se rue sur eux. Arthis est très inquiet, puisqu’il reconnaît l’homme qui le chevauchait : habillé en seigneur du Moyen-Age, Joachim a réussi à revenir dans le Grand Pays. Arthis est choqué par cette apparition qui lui rappelle son terrible voyage au sein du Petit Royaume. Mais il n’a pas le temps de réfléchir : Aline a des contractions ! Tout se passe bien pendant l’accouchement et le nouveau-né portera le nom d’Azhen. Cependant, un drame survient un mois après. Alors qu’elle prend une pause dans un square, Aline voit un homme tomber et s’évanouir. Elle lui vient en aide, mais quand elle se retourne, elle constate que son bébé a disparu. L’homme qui s’était évanoui a également disparu : c’était un coup monté pour enlever Azhen !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après quatre (longs) cycles, Pierre Makyo termine enfin sa longue série fleuve démarrée en 1983 ! Après de nombreuses péripéties, Arthis Jolinom goûte un repos bien mérité. L’occasion pour l’auteur de revenir sur les débuts de la série. En effet, Arthis et Aline se rendent par nostalgie aux marais où tout avait commencé. Les premières planches rappellent furieusement le tout premier tome (La prison) où Arthis plonge dans cet univers sombre et mystique des marais et repère l’insolite par le truchement de son objectif photo. La fin répète pourtant le début et le couple se retrouve à nouveau confronté à un voyage dans le passé et l’espace. Cette fois, c’est le monde moyenâgeux du Petit Royaume qui pénètre dans le monde d’aujourd’hui. Joachim revient en effet pour un but bien précis. Makyo se fait plaisir avec ce final, en faisant des références au premier cycle (le plus marquant de la série) : on retrouve ainsi le nom de personnages évocateurs, comme le roi fou ou de grands évènements vus précédemment. Comme si l’auteur rendait un hommage nostalgique à sa propre production. C’est d’ailleurs pour cela que plusieurs dessinateurs s’enchaînent pour laisser, eux aussi, leur empreinte sur cette série phare. Cette sorte de collectif graphique reste habile, car malgré une différence de style, il n’y a pas de rupture nette dans les dessins. La transition entre les auteurs se fait en douceur. Malheureusement, la nouvelle intrigue qui ramène Arthis et Aline au Petit Royaume est loin d’être aussi passionnante et prenante que celle des débuts. La manipulation de Joachim rappelle les turpitudes des rois, princes ou courtisans du Petit Royaume qui ne goutaient qu’aux complots et aux pièges d’envergure. On reste très sceptique sur l’ensemble et notamment à cause d’une fin un peu rapide et des enchaînements artificiels entre les époques. Bref, l’idée de départ pour le clap de fin était vraiment intéressante, mais il était difficile d’imiter le chef-d’œuvre original du premier cycle. La balade a peut-être été trop longue pour Arthis… heureusement qu’on en est arrivé au bout !

voir la fiche officielle ISBN 9782723477383