parution 27 octobre 2010  éditeur Glénat  collection Caractère
 Public ado / adulte  Thème Historique, Guerre

Il était une fois en France T4

Aux armes, citoyens !

Le vent tourne : les Alliés ont débarqué. Les Allemands vivent leurs dernières heures dans la Capitale. Joseph Joanovici joue la montre, coincé entre son rôle de collabo et sa casquette de résistant. Une des meilleures séries de la décennie !


 Il était une fois en France T4 : Aux armes, citoyens ! (0), bd chez Glénat de Nury, Vallée, Delf
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2010

L'histoire :

Aux dernières heures de l’occupation allemande, Joseph Joanovici poursuit son double jeu. D’un côté, il fournit des laissez-passer, aide à l’impression de tracts, supervise les parachutages d’armes. De l’autre, il doit composer avec Wilhem Korf, un bon ami d’Otto. Ses entrées à la Kommandatur ont permis la libération, moyennant finances, des résistants emprisonnés. Malheureusement, ces libérations ont attiré l’attention de sa hiérarchie. Willhem Korf a indiqué qu’il s’agissait d’une opération d’infiltration de la résistance. Joseph Joanovici doit lâcher des noms. A contrecœur, il balance un dépôt d’armes géré par des moines au Couvent de la Brosse-Montceaux. Korf ne se fait pas prier et file les arrêter. Devant leur mutisme, il n’y va pas avec le dos de la cuillère : il dessoude les curés, puis met le feu au couvent. Joseph joue la montre en attendant les Alliés, mais l’étau se resserre. A force de jouer sur les deux tableaux, on finit tôt ou tard, par payer l’addition au prix fort…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il était fois en France fait partie de ces séries intarissables d’éloges. Album après album, le plaisir de découvrir les facettes de la personnalité de Joseph Joanovici reste intact. Pourquoi ce personnage fascine ? Tout simplement parce qu’il est à l’image de l’homme, capable du meilleur comme du pire. Il se perd dans des mensonges, ses trahisons en entraînent d’autres… Au bout du compte, sa famille en pâtit, ses idéaux sont bafoués (enfin ce qu’il en reste). Dans Aux armes, citoyens, Joano retourne sa veste pour embrasser la cause résistante. Le problème, c’est que l’étiquette de gestapiste lui colle au train, comme le sparadrap de Rastapoupoulos. Et pour s’en défaire, il n’hésite pas à mouiller les copains. Il est loin le temps où ce petit roumain débarquait à Paris, la mine enfarinée, pour séparer le bon grain de l’ivraie, chez l’oncle ferrailleur de sa femme Éva. Ici, le scénariste Fabien Nury s’attaque à un sacré pan de l’histoire française : la fin de l’Occupation, la Libération et l’Épuration. Sa science de l’intrigue et ses dialogues toujours justes sont dignes des plus grands scénaristes du cinéma. On est d’ailleurs en droit de penser que sa collaboration, euh, non sa participation aux Brigades du Tigre n’en restera pas là. Que dire de Sylvain Vallée et de son sens graphique. Jamais une erreur de proportion, des décors sublimes, des attitudes de personnages très bien senties… Il était une fois en France, on l’aime et on ne le quitte pas… des yeux.

voir la fiche officielle ISBN 9782723477161