parution 30 mai 2018  éditeur Glénat  collection GlénAAARG !
 Public ado / adulte  Thème Humour

Jean-Louis

Le collège accueille un nouveau prof, Jean-Louis : un champion du monde de beaufitude et de crétinerie. Réédition d'un réjouissant recueil de strips (vraiment) drôles ! Eclats de rires garantis…


Jean-Louis, bd chez Glénat de Fabcaro
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2018

L'histoire :

En ce jour de rentrée des classes, le proviseur présente en salle des profs un nouvel arrivant parmi l’équipe enseignante : Jean-Louis ! Petit, boutonneux, bedonnant, début de calvitie, lunettes rondes… Jean-Louis n’est pas aidé par son physique et il est largement défavorisé par sa mentalité de beauf ultime. Par exemple, il ne loupe pas une occasion de balancer une blague scato, surtout en compagnie d’un auditoire féminin raffiné. Ou lorsqu’il s’agit de ne surtout pas gaffer en saluant son collègue manchot, sa langue fourche et il lui lance « Salut, ça bras ? ». En fait, il est tellement soucieux de s’intégrer à cette nouvelle équipe, qu’il tergiverse n’importe comment dans sa tête et sort les pires conneries qui puissent se débiter. Ce comportement outrancier en toutes situations lui vaut d’être rapidement considéré par ses collègues comme le dernier des abrutis, ce qu’il est effectivement. Mais il est aussi égoïste, lâche, réac, facho, piètre dragueur, il ne comprend rien aux mouvements syndicaux, il signe ses lettres de menaces anonymes… Pour se rattraper, il fait lire au tout venant diverses pages de l’encyclopédie qu’il rédige durant son temps libre. Hautement intellectuels, les articles portent sur : « Pourquoi certaines femmes s’appellent Jocelyne ? », « A quoi sert le saut en longueur ? » ou encore « Comment devient-on présentateur météo ? »…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le dessin est on ne peut plus basique : les personnages ont tous des grosses têtes, des petits corps rabougris et ils évoluent sur des aplats de couleurs pastel. Non, la véritable et géniale plus-value de cet ouvrage de 2009 signé Fabcaro et aujourd'hui rééditée au format à l'italienne est son humour dévastateur. Le principal ressort comique du personnage est pourtant lui aussi élémentaire : Jean-Louis est juste le spécimen ultime de la beaufitude ordinaire (beaufitus vulgarus). Il est même un véritable super-héros en la matière, il est « beaufman » : plus beauf que lui, tu meurs. A chaque début de strip, on sent qu’il va chercher à faire le malin, et il se rétame lamentablement dans la dernière case, sans qu’on ait senti venir la chute. Le rythme est régulier : 18 strips de 3 cases (sur 6 planches) mettent en scène la tumultueuse vie sociale de Jean-Louis dans son environnement difficile : le biotope des profs. Puis 8 strips de 6 cases, en autant d’articles d’encyclopédie (débiles à souhaits), illustrent le jardin secret de cet ahuri lourdingue. Or, sur ce schéma récurrent, on rit (vraiment) à chaque page, ce qui est une prouesse tant le registre de la BD d’humour est trop souvent consensuel. Fabcaro a le sens de la réplique qui fait tâche et de la honte suprême (il faut absolument les commercialiser, ces T-shirt Christine Boutin…). Ah, au fait, Jean-Louis, il est prof de quoi ?

voir la fiche officielle ISBN 9782344028667