parution 02 juin 2004  éditeur Glénat  collection Loge noire
 Public ado / adulte  Thème Esotérique

Le linceul T2

Le cercle de Sydoine

Le linceul du Christ voit ses défenseurs et détracteurs s'acharner sur la preuve de son authenticité. Un polar historique plausible mais peu excitant.


Le linceul T2 : Le cercle de Sydoine (0), bd chez Glénat de Bidot
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2004

L'histoire :

Le Suaire de Turin, le drap dans lequel le corps du Christ aurait été enveloppé après sa mort, a été volé. Des scientifiques sont maintenant en train de l’étudier, dans un laboratoire secret aménagé pour l’occasion, en Suisse. Leur enjeu est de prouver son authenticité, ou de démontrer que ce n’est qu’un faux. Jacques, un expert en histoire religieuse, leur révèle alors les informations qu’il a rassemblées sur le passé du Saint Suaire. 800 ans auparavant, lors des batailles des croisés pour la libération des terres chrétiennes, un chevalier, Messire Othon de la Roche, trouvait le linceul dans une église de Constantinople… Alors que Jacques fait son exposé, une équipe d’hommes surentraînés investit le laboratoire, neutralise les vigiles, et s’empare du Suaire. La relique, une des plus célèbres du monde chrétien, semble être l’objet de bien des convoitises…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le Saint Suaire de Turin est une icône fort célèbre dans le monde chrétien. Cependant, jamais son authenticité n’a été scientifiquement prouvée. Laurence Bidot revient sur ce drap, objet de vénération par les masses chrétiennes. A travers les siècles, elle imagine l’histoire de cette relique sans cesse traquée, perdue et retrouvée. En cela, cette BD n’est pas sans rappeler, par sa construction, le triangle secret, alternant sans cesse entre récit contemporain et pages d’histoire. Hélas, on sent bien que si le linceul passe de mains en mains, l’enjeu n’en est pas pour autant des plus passionnants. Il y a fort à parier qu’au final, nous ne saurons pas vraiment s’il est véritable ou non, dans la mesure où l’auteur ne prendra pas forcément position. Rien de bien palpitant, en somme. Au dessin, les progrès sont tangibles depuis le premier tome. L’ensemble est plus vivant, plus dynamique, même s’il demeure irrégulier. Seules les couleurs restent cantonnées à une palette terne qui parfois déçoit. Une aventure bien menée, qu’on lit cependant sans passion excessive.

ISBN 9782723443722