parution 18 septembre 2019  éditeur Glénat  collection 24x32
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Nathanaëlle

L’humanité métamorphosée vit désormais coupée en deux grâce à un mensonge des élites, mais l’heure de la révolte a sonné ! Un album parfois déconcertant, mais maîtrisé de bout en bout.


Nathanaëlle, bd chez Glénat de Berberian, Beltran
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2019

L'histoire :

Dans le futur, nos descendants transfigurés par les techno-sciences vivent, pour une partie d'entre-eux, tels des termites, sous terre, dans des sortes de capsules géantes, tandis que les autres vivent en surface, formant une classe privilégiée pour laquelle la mort peut être vaincue par la réincarnation dans d'autres corps, qu'ils soient organiques ou robotiques. Cette séparation s'est faite au détriment du premier groupe, à la suite d'une catastrophe nucléaire qui aurait soi-disant rendu la vie sur Terre impossible. Cet évènement est en fait un complot des élites. Ce dernier éclate au grand jour car, à la suite d'une rumeur, Nathanaëlle va décider de partir à l'aventure et de remonter à la surface, ne supportant plus ses conditions d'existence. Elle va rencontrer justement un de ces hommes réincarnés en robot. Dans le cas de Melville, c'est en robot machine à café qu'il continue à exister. Voulant bien faire, il va alerter les autorités afin que Nathanaëlle puisse retrouver son père qui n'est autre que le grand sage Tàbor. Débute alors un périple abracadabrant, parsemé de multiples révélations, où Nathanaëlle embrasse son destin de leader d'une intense révolte sociale, au péril de sa vie...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Fred Beltran et Charles Berberian s’étaient promis de travailler un jour ensemble. Avec Nathanaëlle, c’est chose faite ! Ces deux auteurs nous invitent à nous plonger dans une lecture pour le moins surprenante. Car Nathanëlle est une dystopie où le tragique et le loufoque cohabitent d’une façon peu courante. On passera allègrement de scènes de fusillade, ou d'émeute, à des scènes nous rappelant une comédie de situation. Ce mélange des tons est un peu à double tranchant. Bien souvent, on ne sait jamais trop sur quel pied danser, or un déséquilibre dans les ingrédients est souvent rédhibitoire. Mais il est ici – on ne peut le nier – une marque de fabrique qui donne à cet album une forte identité. Sur le plan graphique, Nathanaëlle ne manque pas de caractère non plus. Fred Beltran et ses dessins en couleur directe sont moins froids que ce qu’il a pu produire sur une série comme Les Technopères, bien que la teinte métallique domine au fil des pages. Beltran donne un visage à un univers retro-futuriste avec une influence steampunk. Un soin particulier est porté sur la caractérisation des personnages, la mise en scène et les décors, ce qui permet de mettre en cohérence de nombreux éléments disparates et de faire apparaître avec vigueur une hypothétique évolution de l'organisation sociale, des mœurs et des valeurs de cette nouvelle humanité. En effet, si les auteurs nous présentent un monde qui a bien changé, ils mettent aussi l’accent sur la permanence des rapports de force entre les élites et les peuples, des attaches familiales (même si la nature de la famille a connu des modifications profondes) et des plaisirs simple de la vie. Nathanaëlle nous tend, depuis un futur imaginaire, un miroir dans lequel se reflètent avant tout les angoisses que notre époque charrie.

voir la fiche officielle ISBN 9782344019733