parution 06 juin 2012  éditeur Jungle  Public ado / adulte  Thème Thriller

Gangs T1

Pink panthers

Dans diverses capitales du monde, le gang des pink panthers dérobe des bijoux suivant une méthode éclair très efficace. Mise en place sans éclat d’une série consacrée aux authentiques pires gangs de la planète…


 Gangs T1 : Pink panthers (0), bd chez Jungle de Bartoll, Kerac, Meloni
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Jungle édition 2012

L'histoire :

De nos jours, à Rome. Le fils d’un riche joailler ramène chez lui sa nouvelle fiancée, à bord de sa voiture de sport, après une chouette après-midi de shopping. Il est impatient de la présenter à son papa, mais la miss culpabilise de ne pas avoir de bijou digne de ce nom à porter pour l’occasion… Cependant, il s’agit d’un stratagème pour amener le jeune homme à ouvrir le coffre-fort paternel. Car Astia appartient à un gang de braqueurs de bijoux très bien rodés. Le blanc-bec reparti, des complices profitent du coffre ouvert pour s’emparer très facilement de plusieurs parures hors de prix. Tous se retrouvent plus tard dans un motel proche de l’aéroport, pour partager une coupe de champagne. Les bijoux partent aussitôt en recyclage chez « le grec ». Dans la foulée, Astia appelle son compère Dragan, qui fait du voilier du côté de la Sardaigne. Celui-ci lui apprend une mauvaise nouvelle : leur pote Milan – avec lequel ils ont jadis fait la guerre du Kosovo et en compagnie duquel ils ont mis en place leurs procédures très efficaces de braquages – a été arrêté à Monaco. Or l’un de leurs principes est souverain : si l’un d’entre eux est arrêté, les autres doivent le faire évader dans les meilleurs délais, avant que les autorités n’aient le temps de le faire parler pour décortiquer leurs méthodes…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans la continuité logique de son œuvre bien ancrée dans la géopolitique contemporaine, l’ancien grand-reporter Jean-Claude Bartoll, reconverti en scénariste de BD, propose un nouveau concept-thriller réaliste chez Jungle : Gangs. L’idée est de focaliser à chaque tome (dessiné par un artiste différent) sur un gang authentiquement dangereux de la planète. Pour inaugurer la série, les deux premiers tomes paraissent conjointement. Le présent tome 1 focalise sur le gang des Pink Panthers, une organisation internationale d’origine serbe, criminelle mais « non violente », spécialisée dans le braquage-éclair de bijoux (2 minutes maxi). Pour la petite histoire, ils furent surnommés ainsi en raison d’une anecdote similaire d’un de leur méfait avec le film de Blake Edwards. Peu complexe et sans perte de temps, le scénario de Bartoll est relativement limpide : il se borne essentiellement à mettre en scène plusieurs séquences de braquages, qui débouchent sur une enquête… non bouclée ! En effet, les membres du gang ne sont aujourd’hui que partiellement sous les verrous. L’affaire est donc toujours ouverte ! Entre deux, une évasion spectaculaire et un flashback durant la guerre du Kosovo permettent de diversifier la narration. On peine juste à ordonner la chronologie des séquences (la notion réitérée « de nos jours » est très vague), mais cela ne nuit pas à la compression globale. Et pour cause : afin d’être bien explicite, Bartoll accorde des répliques exagérément lourdes à ces héros paradoxalement négatifs et fascinants. De fait, leurs dialogues ne sonnent guère naturels… et la psychologie des personnages s’en ressent lourdement. De son côté, le dessinateur Branislav Kerac rend une copie graphique correct mais sans éclat. C’est à dire que son trait réaliste est pro, relativement académique et irrégulier (certaines cases sont plus travaillées que d’autres), mais pas désagréable à l’œil. En hommage, il s’est amusé à caricaturer Lino Ventura et Georges Lucas dans le rôle des flics en charge de l’enquête…

voir la fiche officielle ISBN 9782822201285