parution 01 juin 2009  éditeur Le Lombard  collection Troisième Vague
 Public ado / adulte  Thème Thriller

All watcher T1

Antonia

La belle Antonia hérite soudain d’une lourde tradition familiale : tueuse au service du Vatican ! Larry l’aide et succombe. Mise en place d’une série dans la série, sensée s’intéresser à mythe financier… mais il faudra attendre le tome 2 pour cela.


 All watcher T1 : Antonia (0), bd chez Le Lombard de Desberg, Queireix, Coquelicot, Burgazzoli
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2009

L'histoire :

A 23 ans, Antonia Sforzi est déjà une belle femme, mais encore bien fleur bleue. Elle pénètre de nuit par le balcon de la villa de son flirt du moment, Renato, pour lui dire combien elle l’aime… et le découvre, hélas, dans les bras d’une autre. Cette sale journée pour elle, coïncide publiquement avec la mort de Monseigneur Markus Scailes, secrétaire général de la banque du Vatican. Dans le secret, quelques hommes influents au sein de cet état particulier s’inquiètent alors soudain de l’IR$ (le fisc américain), étant donné que Scailes était citoyen américain. Ils décident donc de supprimer le dernier lien entre la banque Notario, suspectée du scandale, et Scailes : l’agent de change Bettini. Le contrat échoie à un vétéran issu d’une lignée de tueurs dévoués au Vatican : Sforzi, le père d’Antonia. Sforzi choisit la soirée d’anniversaire de sa fille pour une exécution initiatique : après avoir flingué Bettini dans les toilettes d’un grand restaurant, sous les yeux de sa fille, il lui annonce qu’elle devient dès ce jour héritière de la tradition familiale. Mais Antonia est-elle prête ? On la met à l’épreuve et ce premier test s’avère désastreux. En fuite, avec des tueurs à ses trousses, elle est sauvée par un mystérieux ange gardien aux cheveux blancs…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

All Watcher se présente comme un interlude de 7 tomes, d’ores et déjà programmés, au sein de la série mère IR$. Elle s’inscrit dans la continuité du 5e diptyque (La loge des assassins – Liaisons romaines), donc dans les coulisses financières secrètes et infâmes du Vatican, et s’intéressera à un mythe moderne baptisé All Watcher. All Watcher est à la haute finance internationale, ce que le trou noir est à notre univers : une entité insaisissable qui profite des failles des marchés financiers pour absorber des sommes astronomiques et devenir de plus en plus puissant. Bien sûr, Larry B Max prend ce « monstre » dans son collimateur… mais l’entité n’a étrangement que peu de liens avec l’histoire de belle Antonia dans ce tome d’exposition. Oui, la vaste quête annoncée de Larry commence très timidement ! Ici, il est essentiellement question de l’héritage, contre sa volonté, d’une lourde tradition familiale d’Antonia, ainsi que de ses galipettes avec le bel inspecteur aux cheveux blancs. Les états d’âmes de notre héroïne ainsi que son jeu de séduction ne troublent d’ailleurs pas que Larry, mais aussi le lecteur. En effet, rares sont les planches où la belle n’apparaît pas dans des postures sexys, et toujours en nuisette, robe de soirée, porte-jarretelles, chemise entrouverte ou carrément dénudée… Ne soyons pas prude : sous les encrages réalistes fins et élégants d’Alain Queireix, elle s’avère une accompagnatrice très agréable à cette mise en bouche (sans mauvais jeux de mot). Cela occulte néanmoins totalement le sujet de la série : All Watcher n’est évoqué pour la première fois que dans la toute dernière case ! Attendons le tome 2 (en janvier 2010), dessiné par Daniel Köller, pour nous prononcer sur cette énigmatique intrigue…

voir la fiche officielle ISBN 9782803625680