parution 04 mars 2011  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Humour, Policier

Cosa Nostra T3

Pizza connection

La mafia, cette inconnue ? Clarke vous invite à percer les rites et les coutumes de la mafia sicilienne, au sein desquels bloc béton, pizza piégée, science du kidnapping, voire catapulte à ressort, sont des armes quotidiennes…


 Cosa Nostra T3 : Pizza connection (0), bd chez Le Lombard de Clarke, Cerise
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2011

L'histoire :

Dans les familles siciliennes mafieuses, l’hérédité dans les affaires ne se choisit pas : elle s’impose ! Surtout de père en fils. Par exemple, Don Cameleone prie instamment son fils Fredo de ne plus être un gentil fleuriste (d’ailleurs, ses hommes de main boutent le feu à sa boutique). Désormais, il doit apprendre à bien faire le béton… car c’est celui qui servira à caler au fond du lac sa frangine trop bavarde. Autre outil indispensable au mafioso : la pizza. C’est incroyable ce qu’une pizza peut être utile pour régler des comptes : on peut y cacher une lime pour permettre à la famiglia de s’évader de prison ; on peut y mélanger du poison pour assassiner les rivaux ; ou avec une variante, placer des cure-dents dans les olives ; avec une surdose d’huile, les glissades mortelles sont également très probables ; et enfin, même quand on dynamite un entrepôt, laisser quelques cartons de livraison apparent permet de signer le forfait. Cependant, la récurrence de ces pratiques risque fort de perturber le pizzaiolo lorsqu’il doit confectionner des pizzas « normales » pour ses enfants. A contrario, pour contrecarrer les exactions de la Cosa Nostra, les écoutes policières trouvent leurs limites dans le peu de mots que les mafieux ont besoin de s’échanger pour se faire comprendre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Sans surprise, ce troisième opus de Cosa Nostra recueille une quinzaine d’historiettes singeant les clichés folkloriques de la mafia sicilienne. Au centre de la satire humoristique, le personnage du parrain est une caricature du plus célèbre d’entre eux, Don Vito Corleone, incarné pour la postérité à l’écran par Marlon Brando. Dans son sillage se trouve toujours l’homme de main le plus incompétent de Sicile, le bien nommé Abruto. Tous les autres sont des seconds couteaux interchangeables, typés selon un même moule : borsalino, lunettes noires, moustache, costume sombre à rayures droites et tronche patibulaire. Clarke joue d’ailleurs pleinement de ce stéréotype dans le second gag. Bien qu’imaginatives et variées, les situations et les chutes font sourire, mais on ne rit à gorge déployé qu’à de rares exceptions. En cause : l’utilisation fréquente de ressorts téléphonés ou consensuels. Le style graphique délié de l’auteur est en revanche parfaitement dans le ton, presque trop facile pour ce vieux routier du registre humoristique…

voir la fiche officielle ISBN 9782803628001