parution 01 juin 2002  éditeur Le Lombard  Public enfant / ado / adulte  Thème Humour

Cubitus T39

Tu te la coules douce

Le « gros toutou le plus sympa de la BD » est orphelin. Dupa (Luc Dupanloup) nous a quitté. Un dernier album posthume, avant que la relève (?) ne poursuive la série.


 Cubitus T39 : Tu te la coules douce (0), bd chez Le Lombard de Dupa, Marcy
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2002

L'histoire :

Cubitus est ce gros chien blanc avec la truffe noire et la queue jaune. Il philosophe, sarcastique, sur la croissance des pétunias et l’utilité des pots d’échappement de side-cars. Barjot et tendre, inventif et poète, il cohabite avec son maître, Sémaphore, vieux loup de mer à la retraite, et persécute (ou est persécuté par) son voisin, le sournois chat Sénéchal.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Créé à la demande de Greg pour combler une page blanche du Journal de Tintin, Cubitus est né en 1968. Depuis, il n’a cessé d’enchaîner les pitreries, donnant lieu à 7 histoires complètes et 32 recueils de gags. Malheureusement, son papa s’en est allé en novembre 2000. Il laisse derrière lui quelques dernières planches de gags, complétées par des inédits produits pour des numéros spéciaux du Journal de Tintin. Elles composent le dernier album signé de Dupa. « J’aimerais dessiner jusqu’à ce que mort s’ensuive » avait déclaré Dupa peu de temps avant sa disparition. Un vœu exaucé.

voir la fiche officielle ISBN 9782803617470