parution 01 avril 2010  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Heroic-fantasy

Wisher T4

Chapeau melon et canne à fée

Nigel, le dernier des djinns, part en quête du sang de dragon, au coeur même du MI-10. Seul cet élixir est capable de sauver la vie de Merlin. Une fin de cycle sans éclat, qui nous laisse sur notre fin...


 Wisher T4 : Chapeau melon et canne à fée (0), bd chez Le Lombard de Latour, de Vita, Pietrobon
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2010

L'histoire :

Merlin gît dans les bras de Nigel, criblé par les balles magiques de Glee. Au sanctuaire, c’est la panique. Bonne Nuit interroge Glee grâce au pouvoir de roi Beholder. Ils veulent comprendre la cause du comportement du gobelin. Pendant ce temps, Nigel tente un souhait pour sauver Merlin. Mais dès qu’il commence à se servir de ses pouvoirs, les féeriques autour de lui ressentent des douleurs abominables. Les blessures magiques causées par les balles sont trop puissantes. Les pouvoirs du Djinn ne peuvent pas le sauver. Le roi Beholder parvient à faire parler Glee. Ils apprennent alors que les balles sont des morceaux de l’épée d’Excalibur. Les féeriques parviennent à stabiliser le corps de Merlin en attendant de trouver le moyen de le sauver. Si Merlin meurt, le sanctuaire ne sera plus protégé par ses pouvoirs et le MI-10 pourra le détruire. Bonne Nuit, Nigel et Cy tentent donc de trouver une solution. Cy pense que seul le sang de dragon de silène est capable de le guérir. Le problème, c’est que le seul à posséder ce sang, c’est sir Cross lui-même. Il le conserve dans une fiole à l’abri de tout le monde. Nigel part donc seul trouver la fiole de Cross. Au même moment, l’inspecteur Jane Grey poursuit son enquête sur Nigel. Elle se rend au club 69 pour interroger Farah, mais il semble qu’elle ne soit pas seule à vouloir parler avec elle…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce tome 4 marque la fin du premier cycle des aventures de Nigel, le dernier des Djinns, et cette fois le conflit entre les féeriques et le MI-10 est à son comble. Les jeux sont faits ou presque : l’avenir des féeriques dépend de la vie de Merlin. L’épilogue oblige donc Nigel à se confronter directement avec sir Cross, l’ennemi héréditaire et cause de la disparition des féeriques. Certaines réponses aux questions posées dans les épisodes précédentes vont donc être données… mais il manque une intrigue haletante qui mettrait le lecteur dans l’envie de rebondir. On ressort un peu déçu du combat qui oppose le Djinn avec Cross et par le final qui nous laisse sur notre fin. De nouvelles questions apparaissent, qui sèment plutôt le doute sur une suite à venir. Beaucoup de personnages présents dans les premiers albums n’apparaissent plus que sur un second plan, sans vraiment prendre la place qu’on attendait. On aperçoit à peine Aelle et Eireann… et l’enquête de l’inspecteur Grey ne s’articule pas vraiment avec les évènements principaux : on a l’impression qu’elle comble les vides. Heureusement, le dessin de Giulio De Vita redonne du peps à l’ensemble. Son coup de crayon magique reste régulier au fil des albums. Un seul bémol demeure sur le choix des couleurs, moins cohérentes avec cet univers de fantasy urbaine que lors des deux premiers albums. Le prochain cycle ( ?) sera peut-être meilleur que le premier…

voir la fiche officielle ISBN 9782803626632