parution 21 novembre 2012  éditeur Paquet  Public enfant / ado / adulte  Thème Humour

La Fin du monde T1

Le Déluge

En découvrant l’échec de sa création, Dieu prend la décision d’éliminer les êtres humains en provoquant un déluge. Sti et Lapuss’ tournent en dérision la pseudo-phobie du moment : la fin du monde de décembre 2012 !


La Fin du monde T1 : Le Déluge (0), bd chez Paquet de Lapuss', Sti
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Paquet édition 2012

L'histoire :

Dieu profite tranquillement du soleil dans sa chaise longue, lorsqu'il est rappelé à l’ordre par sa femme. Lasse de le voir glander, son épouse le contraint de s’occuper de l’humanité et de la Terre qui part en sucette ! Sur son ordinateur dernier cri, Dieu, en slip et Marcel, découvre alors tous les évènements survenus depuis qu’il s’est désintéressé de sa création. Le grand incendie de Rome, les croisades, la première et la deuxième guerre mondiale… Dieu voit cela avec horreur. Mais il ne se voit pas tout reprendre à zéro. Le créateur décide donc d’éliminer son erreur fatale : l’être humain. Se préparant à descendre sur terre pour détruire l’Homme, Dieu est au même moment mis à la porte par sa femme, qui en a marre de le voir picoler à longueur de journée. Après avoir passé sa journée à boire au café du coin, Dieu, complètement pété, rentre dans une maison qu’il prend pour la sienne et s’affale sur le canapé. Le lendemain matin, le créateur est réveillé par Noé, le propriétaire des lieux. En voyant ce curieux personnage qui semble directement issu de la bible, Dieu a l’idée de provoquer un déluge. Et pour remercier Noé de l’avoir hébergé, le seigneur l’avertit de la prochaine fin du monde et le charge de construire une arche pour épargner les animaux…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

À un mois de la prédiction maya, on risque de beaucoup entendre parler de la fin du monde. Côté BD, Sti et Lapuss’ sont les premiers (et les derniers ?) à dégainer, en donnant leur version bien à eux de ce non-évènement. Les lecteurs qui connaissent déjà les autres séries respectives des auteurs (Le Piou, Les rabbit, Alea gesta est, La ferme !…) devineront tout de suite que c’est par le biais humoristique que les auteurs ont décidé de s’exprimer. En 90 gags d’une demi-page, la série nous fait découvrir un univers loufoque tout en égratignant l’image bien-pensante de Dieu. En effet, les personnages sont ici plus stupides les uns que les autres, qu’ils soient humains ou animaux. Mais Dieu reste la référence ultime en matière de stupidité (n’a-t-il pas créé l’Homme à son image ?). Dans cet univers totalement fou, les gags se lisent avec plaisir, même si certains sont, comme souvent dans les recueils de gags, plus efficaces que d’autres. Mais la vraie plus-value vient des croisements entre la Bible et l’époque actuelle ou encore la capacité de Noé à converser avec les animaux. Enfin le final du fil rouge qui relie les gags entre eux nous laisse interrogatif et curieux sur ce qui se déroulera... ensuite (?). Côté dessin, Sti livre une partition classique et maîtrisé qui laisse peu de place au décor. Pour conclure, la première partie de cette série fourmille suffisamment d’idées pour divertir et donner envie de poursuivre lors du prochain album… si la fin du monde lui laisse l'opportunité de voir le jour.

voir la fiche officielle ISBN 9782888905455