parution 17 avril 2019  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Elfes – cycle Les semi elfes, T24

Le gagne de Komoorth

Haarn’al le premier semi-elfe enfin retrouvé, Tei-Nooh va devoir réussir à l’escorter jusqu’à ses terres. Pour cela, elle aura besoin d’aide. La suite du tome 19, dans un récit linéaire…


 Elfes – cycle Les semi elfes, T24 : Le gagne de Komoorth (0), bd chez Soleil de Corbeyran, Vukic, May
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2019

L'histoire :

Ayant découvert l’existence d’Haarn’al, le tout premier semi-elfe, dans un manuscrit elfique interdit, un petit groupe emmené par Tei-Nooh et son frère se sont mis en tête de retrouver le semi-elfe originel et de le convaincre de les aider à rassembler le peuple mi- elfe mi-humain dispersé sur les terres d’Arran depuis les exactions de Lah’saa et son armée de goules. Cependant, les derniers événements ont amené Tei-Nooh à se retrouver seule ; et cette dernière est bloquée sous l’eau et dans l’obscurité, alors que l’air commence cruellement à manquer ! Soudain, alors qu’elle perd connaissance, son corps remonte inexorablement à la surface… Lorsqu’elle reprend ses esprits, Tei-Nooh se retrouve face à face avec Haarn’al, ou plutôt son corps momifié et complètement desséché ! La semi-elfe sent le désespoir et la fatigue du périple la submerger, jusqu’au moment où elle entend la voix de son ancêtre lui parler dans sa tête. Elle le prend dans ses bras et verse quelque larmes. Et là, Haarn’al reprend miraculeusement vie… Ensuite cet ancêtre magique lui montre un chemin moins périlleux pour sortir de la grotte, car aucun des deux n’est en état d’aller sous l’eau de manière prolongé. À l’extérieur, Haarn’al semble avoir repris des forces et perdu quelques rides. Tei-Nooh lui explique alors ce qu’elle attend de lui. Puis elle annonce qu’elle compte bien retrouver son frère pour les aider à quitter la cité…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans le tome précédent sur le même ordre (soit le 19ème), Éric Corbeyran mettait notamment en scène un duo de semi-elfes partant en quête de leur ancêtre, le tout premier sang mêlé d’humain et d’elfe. Cette suite nous propose de découvrir la suite et la fin de cette quête initiatique et déroge donc un peu à la règle de la série-concept. En effet, pour le coup, il est fortement préférable de connaître le précédent album, même si tout est bien résumé au cours de l’aventure. Mais après avoir parlé de la forme, il est important de parler du fond. Car à l’instar de sa première partie, cette conclusion est plutôt moyenne et ne rivalise jamais avec les meilleurs albums de la saga. On a le droit à un récit plutôt linéaire et classique, où les héros feront des détours et affronteront des ennemis sans qu’on ait vraiment l’impression qu’ils soient en danger à un moment ou à un autre. Certes, cette intrigue dans le présent est entrecoupée d’événements du passé intéressants, donnant plus d’épaisseur aux personnages de Tei-Nooh et Orunth’al. Mais cela ne permet pas de rendre l’intrigue principale plus palpitante. Aux dessins, le talentueux Bojan Vukic offre de nouveau une excellente partition, avec de somptueux décors, des personnages avec une vraie gouaille et des scènes d’action intenses. Le tout est rehaussé des couleurs de May, créant de belles ambiances immersives…

voir la fiche officielle ISBN 9782302075429