parution 19 mars 2014  éditeur Soleil  collection Soleil Celtic
 Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Conte - Féerie

Lancelot T4

Arthur

Sans Lancelot, toujours dans le coma, le Roi Arthur s’affaiblit en faisant face aux saxons alliés à la puissante magie de Morgane. Conclusion des aventures des chevaliers de la table ronde.


 Lancelot T4 : Arthur (0), bd chez Soleil de Peru, Alexe, Héban
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2014

L'histoire :

La rumeur enfle en Bretagne : le Roi Arthur aurait eu un enfant avec Morgane, l’amie et confidente de Lancelot. Ce bâtard du nom de Mordred grandit plus vite que nature, grâce à la magie. À Camelot, Arthur nie avoir eu une relation avec Morgane. Il défend en même temps Lancelot face aux autres chevaliers, qui l’accusent d’avoir amené la jeune femme au château pour ternir la réputation du Roi. Pour le suzerain, Lancelot, qui est toujours dans le coma suite au combat acharnée qu’il a livré face aux saxons, est au-dessus de tout soupçon. Arthur va d’ailleurs au chevet du chevalier blanc et lui offre Excalibur en espérant que l’épée magique l’aide à guérir. Lancelot, lui, est en plein songe, en compagnie de Merlin et Viviane, retenus prisonniers par une Morgane pleine de ressentiments. Ne sachant pas ce qu’elle veut ni si elle doit se comporter en femme ou en homme, Lancelot est complètement perdu entre sa véritable nature féminine et son apparence masculine. Pendant ce temps, Morgane convie Oeric, le chef des saxons, chez elle. Elle lui propose une alliance. Ensemble, ils vont faire tomber Arthur et faire de Mordred le nouveau Roi de Camelot. De leur côté, les chevaliers de la table ronde, emmenés par Gauvain, partent sur les traces des saxons pour venger la mort de Lionel et mettre fin aux agissements du peuple germanique…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Camelot est au plus mal, à l’entame de ce 4ème et dernier tome. Le chevalier Lionel est mort, Lancelot est dans le coma... Pourtant vaincus, les saxons sont toujours en Bretagne, prêts à prendre leur revanche. Morgane, qui vient de mettre au monde un héritier qui n’aurait jamais dû exister, veut se venger de Merlin et de Viviane, qui ont voulu tuer Mordred. Pour cela, elle cherche à détruire l’armée d’Arthur avec la complicité des saxons et à asseoir son fils sur le trône, sous les yeux des deux magiciens qu’elle retient captifs. Bref, vous l’aurez compris, la situation est au plus mal. Lancelot, qui est le seul à pouvoir faire quelque chose, est piégé dans un songe sans fin à la recherche de sa véritable identité. Est-il une femme ou un homme ? Qu’est-ce qui la représente vraiment ? Son physique de femme ou son éducation masculine ? Pour cette conclusion, le scénariste Olivier Peru exploite à 100% le postulat de départ, dont le parti-pris était de faire du célèbre chevalier blanc, une femme. Peu exploité précédemment, cette particularité prend alors tout son sens dans cette ultime partie. Androgyne, Lancelot va trouver sa voie et enfin savoir d’où provient son attirance pour le couple formé par Arthur et Guenièvre. Si l’histoire en elle-même ne change pas tellement de celle qu’on connaît tous, cette originalité suffit néanmoins à capter notre intérêt jusqu’à la fin. Aux dessins, Alexe livre de nouveau un superbe travail, avec des scènes d’action dynamiques, de splendides décors et des personnages charismatiques à souhait. Comme pour le tome précédent, c’est Olivier Héban qui met en couleurs, avec talent, le travail de la dessinatrice. Une série intéressante, sans pour autant être totalement innovante…

voir la fiche officielle ISBN 9782302037342