parution 01 avril 2005  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Policier, Humour

Léo Loden T15

Macchabées à l'escabèche

Léo Loden et Tonton Loco enquêtent sur la mort « accidentelle » d'un médecin propriétaire d'une clinique marseillaise très convoitée. Une intrigue banale alliée à un traditionnel sens de la réplique...


 Léo Loden T15 : Macchabées à l'escabèche (0), bd chez Soleil de Arleston, Carrère
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2005

L'histoire :

Alors qu’il réalise quelques travaux de décoration en compagnie de Tonton Loco, Léo se transperce la main avec un tournevis. Il se rend immédiatement à la clinique des Romarins où une gentille infirmière lui extrait l’outil. Quelques jours plus tard, l’infirmière vient requérir ses services pour faire toute la lumière sur la mort « accidentelle » de son père et feu propriétaire de la clinique, le docteur Carmaloux. En effet, au moment même où Léo se faisait soigner la main, ce dernier faisait une chute vertigineuse dans un ravin alors qu’il était à bord de sa voiture de sport en compagnie d’une ravissante infirmière. Il faut peu de temps à Léo pour s’apercevoir qu’un second véhicule a largement aidé le Dr. Carmaloux à plonger dans le vide. Les traces de peintures dénoncent même le 4x4 du Dr. Camoins, qui possède également des parts de la clinique. Ce dernier dit avoir retrouvé sa voiture ainsi abîmée sur le parking. Toutefois, le principal suspect de l’affaire semble être Franck Dergeville-Murant, qui possède les 2/3 des cliniques de la région et essaie de forcer la main de Carmaloux depuis des années pour lui acheter les Romarins…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il arrive de temps en temps à Christophe Arleston de quitter ses mondes de Troy (Lanfeust, Trolls, les conquérants et compagnie), pour réaliser une petite enquête plus contemporaine de Léo Loden. Sans toutefois délaisser sa verve humoristique, le scénariste livre cette fois une intrigue standard de crime à l’héritage et de guerre immobilière. Il n’y a en effet pas grand-chose à part quelques traits comiques pour pimenter cette enquête policière ordinaire au sein de la cité phocéenne. Comme pour la plupart des autres épisodes, l’intrigue sert à mettre en avant quelques répliques réjouissantes. Ces dernières sont en général inspirées par le caractère facétieux de Tonton Loco, héros en second et sorte de mélange entre Achille Talon, Sémaphore (le maître de Cubitus) et le capitaine Haddock (pour la casquette et le penchant pour la boisson). Côté dessin, c’est également le train-train pour Serge Carrere, qui empile un album de plus à son effectif.

ISBN 9782849460764