parution 07 mars 2018  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Historique, Guerre

Une Génération française T5

Vichy-capitale

Une fois la guerre perdue et la troisième république balayée, le maréchal Pétain cherche une capitale pour la zone libre. En parallèle des tractations de l'Armistice, le capitaine d’Arçonnet est confronté à un dur cas de conscience.


Une Génération française T5 : Vichy-capitale (0), bd chez Soleil de Gloris, Garcia, Saint Blancat, Pinson
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2018

L'histoire :

Suite à la capitulation des troupes françaises, les troupes alliées craignent que l’Axe récupère la flotte tricolore. Cette dernière retirée dans le port d’El Kébir, en Algérie, sur demande du gouvernement de transition, refuse l’ultimatum des alliés qui consiste à rejoindre l’Angleterre, un port neutre où saborder les navires. Churchill ordonne de couler la flotte, ce qui sera fait en à peine vingt minutes et coûtera la vie à 1 300 marins français. De son côté, le gouvernement de transition, qui a pris ses quartiers à Vichy, fait l’impasse sur le camouflet infligé par Churchill pour se focaliser sur les conditions d’armistice afin qu’elles soient les moins défavorables possible au pays. Laval est de plus en plus entreprenant avec le maréchal et veut le placer à la tête du gouvernement. Le vice-président du conseil reçoit sa première offense lorsque le maréchal lui refuse les tractations d’armistice avec l’ennemi, en mettant en avant que ce dernier n’a aucune notion des honneurs militaires. Laval contourne les directives du maréchal et prend contact avec l’ambassadeur du Reich à Paris. De son côté, le fraîchement nommé capitaine d’Arconnet prend sa nouvelle affectation dans les services secrets. Sa première mission est donnée par le maréchal lui-même : filer le trop impétueux Laval.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’album Vichy capitale met de côté l’action pour se focaliser sur la géopolitique et les négociations de l’armistice avec l’occupant. Le maréchal Pétain balaie la IIIéme « ripoublique » pour réinstaurer l’ordre. Il est confronté à la dure vision de la défaite et aux conseils peu avisés d’hommes politiques, comme Laval, qui favorisent les rapports avec l’occupant pour faire valoir leur enrichissement personnel. La vision de l’honneur militaire confronté à la vision de l’« honneur » politique est saisissante. Au milieu de ces tractations, un homme, le capitaine d’Arçonnet, est confronté à un cas de conscience entre servir son pays sous le gouvernement de Vichy, ou traverser la manche pour rejoindre l’armée de la France Libre commandée par le Général De Gaulle. Coté dessin, c’est Manuel Garcia qui a repris la plume. Le dessinateur du second opus rend un joli travail, avec son trait caractéristique limitant les détails d’arrière-plan et se focalisant sur les personnages. Il faut aussi saluer le très beau travail de colorisation de Cyril St Blancat, qui joue très bien avec les expositions lumineuses sur les cases de pénombre éclairées à la seule lumière des lampes à pétrole. Cependant, plus la série une génération française avance, et plus le choix du découpage de l’histoire se focalisant sur un personnage, sur une période donnée, ne parait pas des plus judicieuses. La planche résumée en début d’album est d’une bonne aide pour ne pas se perdre dans les méandres de l’histoire, mais un album plus conséquent par période aurait été peut-être un peu plus pertinent et aurait très certainement mis les interactions avec les personnages plus en avant.

voir la fiche officielle ISBN 9782302068520