parution 08 novembre 2017  éditeur Artège Editions  Public ado / adulte  Thème Historique, Conte - Féerie

Les Douze

Matthieu, Simon-Pierre, Jacques… Douze apôtres ont tout lâché pour suivre Jésus. Et ils ont répandu sa parole jusqu’à leur mort. Douze biographies imaginaires et très floues. Attention, un apôtre peut en cacher un autre.


Les Douze, comics chez Artège Editions de Avery, Emberlin, Cacau, Garcia, Delos Santos, Barnett, Fosco, Medel, St Aubin, Moore, Paris, DYM, Comendador, Kopalek, Milgrom, Crossley, Chua, Sotomayor, Smith, Ray
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Artège Editions édition 2017

L'histoire :

Dans la ville judéenne de Capharnaüm, Matthieu était un collecteur d’impôts au service de l’occupant romain, autant dire détesté par son propre peuple. Pourquoi lui fut-il choisi par Jésus pour devenir un de ses apôtres ? Un de ceux qui l’ont accompagné dans les derniers jours qui ont précédé son funeste martyr et ceux qui ont suivi sa résurrection. Et pourtant, un beau jour, Jésus s’est présenté à lui et il lui a dit : « suis-moi ». Aussitôt, le précepteur a été intimement convaincu qu’il était le fils de dieu, le messie, qu’il allait montrer l’exemple, véhiculer sa miséricorde et sauver l’âme de nombreux pécheurs. Matthieu a tout quitté et a rejoint la communauté des disciples de Jésus. Evidemment, une telle décision incohérente a interloqué ses proches. Mais qu’importe, il a suivi Jésus, assisté au sermon sur la montagne, entendu ses paraboles, ses discours emplis de sagesse… Il a été de ceux qui ont partagé le pain et le vin avec lui, lors de la cène du dernier soir. Puis il a assisté à son arrestation, suite à la dénonciation par Judas, précédemment annoncée par Jésus…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pécheurs, précepteur, quidams… Selon les écritures, ils y a approximativement 2000 ans, ils ont été Douze à avoir été témoins du phénomène Jésus, puis récipiendaires et véhicules de sa parole, jusqu’à leurs morts, en martyrs. L’américain Ben Avery, dévot et auteur de romans graphiques chrétiens, a réuni autour de lui des dessinateurs, encreurs et coloristes, pour mettre en scène Douze « biographies » probables en BD, à partir des écrits et témoignages qui sont parvenus jusqu’à nous. Matthieu, Matthias, Jean, Simon le zélote, Thomas, Jacques le mineur, Simon Pierre, Jude/Thaddée, André, Nathanaël/Barthelemy, Philippe et Jacques le majeur : en autant d’historiettes que d’apôtres, Avery imagine les vies des douze apôtres à partir du moment où ils ont connu Jésus. Evidemment, en fonction de la griffe des artistes, et bien que répondant à un réalisme global à peu près cohérent, le résultat est très inégal. Visuellement, le meilleur (Claude Saint-Aubin, sur Matthieu, Thomas, Jacques) côtoie le moins bon (Frank Fosco, sur Barthélemy, qui ressemble à Bernard Lavilliers des années 80). Evidemment, le ton est empreint de dévotion, très respectueux de la foi catholique, mais il verse aussi par moment dans le fantastique (l’ascension vers les cieux, la marche sur l’eau…) et fraye avec l’ésotérisme bas-de-gamme. On revit notamment plusieurs fois les mêmes évènements (la cène), les faits sont volontairement entourés de flou, et au final, malgré ses 140 pages de BD, ce comics n’apporte / n’apprend vraiment pas grand-chose aux profanes (et encore moins aux croyants).

ISBN 9791094998717