parution 02 mai 2018  éditeur Casterman  collection Paperback
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Mech academy T1

Un jeune balayeur est choisi par un robot géant pour devenir son pilote, alors qu'il n'a même pas suivi les cours de la Mech Academy. Ensemble, ils vont lutter contre les extraterrestres. Combats de méchas et parcours initiatique : de la SF jeunesse.


 Mech academy T1, comics chez Casterman de Pak, Miyazawa, Farrell
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2018

L'histoire :

Le jeune Stanford, immigré chinois, est simple balayeur au sein de la Mech Academy, un institut militaire où l’on forme les nouvelles recrues à piloter des robots géants. Il écoute avec des étoiles dans les yeux le discours du général qui accueille la nouvelle promotion. Seuls cinq cadets seront choisis en fonction de leurs aptitudes et de leurs résultats, pour se présenter devant les nouveaux robots qui viendront de l’espace. Stanford rêve d’être l’un d’eux… mais sa condition sociale le place à des années-lumière de cette situation. Il regarde donc partir les navettes emmenant les cinq cadets choisi et rentre chez lui en scooter. Or surprise : sur la plate-forme du Nevada où atterrissent les robots, seuls deux d’entre eux se présentent. Sanchez (une fille) et Olivetti (un garçon) sont choisis par les deux robots, rouge et vert. Sur l’autoroute déserte qui le mène chez lui, Stanford s’arrête devant une curieuse plaque de métal qui gêne la circulation. Quelle galère! Il doit encore faire le ménage en ce lieu… Soudain, il s’aperçoit que la plaque appartient en fait à un robot bleu qui s’est un peu crashé en contrebas de l’autoroute. Le robot bleu est désorienté, mais il se redresse et choisit néanmoins Stanford comme pilote. La sécurité militaire intervient aussitôt pour empêcher cette alliance contre-nature ! Car Stanford n’est même pas un élève de l’Academy… Mais le premier des héros intervient, Skip Tanaka, à bord de son robot jaune. Il met tout le monde d’accord : rien ni personne ne peut séparer un robot de l’humain qu’il a choisi…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les monstres ou les robots géants (dits aussi « méchas »), sont à l’origine d’un genre à part entière au Japon : les Kaijus – comme le prouvent Goldorak ou Godzilla. Mais les USA ne sont pas en reste, avec leurs Transformers, King Kong ou autre Pacific Rim. Ce Mech Academy quelque peu hybride comics-mangas, mais publié originellement aux States, répond en tous points au registre. Les quatre premiers fascicules sont aujourd'hui réunis en un premier volume, au sein de la nouvelle collection comics de Casterman, Paperback. Mais aussi en annexe, vous retrouverez des couvertures et les 10 toutes premières planches que les auteurs ont réalisées pour présenter leur projet à leur éditeur américain. Mais revenons au pitch : des élèves humains sont choisis par des robots géants régulièrement venus de l’espace, pour lutter contre une invasion de monstres extraterrestres géants eux aussi venus de l’espace. Ne cherchez pas plus loin, c’est ainsi. Nous restons officiellement dans un registre jeunesse. Pour héros, un ado plus petit et pas du tout formé pour l’exercice se retrouve en première ligne, à devoir se préparer à ce combat manichéen, mais aussi prouver à ses rivaux qu’il mérite sa place, en dépit de sa chiche condition. Évidemment, il est plein de formidables qualités humaines et se retrouvera en première ligne plus tôt que prévu. Se déroulent alors parallèlement une lutte sociale pour s’imposer au sein des humains, mais aussi des combats de robots géants qui font "paf" et "bim" en causant des cratères dans tous les sens. Ce premier tome est donc archi stéréotypé, mais pas désagréable… notamment grâce au dessin de Takeshi Miyazawa. Comme son nom ne l’indique pas, l’artiste canadien est parfaitement apte à faire virevolter des robots géants sous des perspectives vertigineuses et sans perdre son lecteur.

voir la fiche officielle ISBN 9782203165458