parution 03 octobre 2012  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Policier, Fantastique - Etrange

Fatale T1

La mort aux trousses

Une jeune femme belle, séduisante et mystérieuse traverse les années et le temps, fuyant une sombre menace et influant la vie de ceux qu'elle croise. Un polar fantastique aux débuts un peu flous.


 Fatale T1 : La mort aux trousses (0), comics chez Delcourt de Brubaker, Phillips, Stewart
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2012

L'histoire :

C'est un jour de pluie que la vie bascule pour Nicolas Lash. Ce jour-là, il enterre son parrain Dominik Raines, un romancier connu. Alors qu'il s'apprête à partir, il remarque que des symboles sont gravés sur la pierre tombale. Une jeune femme, qu'il n'avait jamais vu jusqu'à présent, et qui se présente sous le nom de Jo, lui dit qu'il s'agit de signes inventés. Sa grand-mère les a également sur sa tombe. Il n'a pas le temps de répondre qu'elle a déjà tourné les talons. Le soir, Nicolas est dans le manoir de son défunt parrain. Il cherche un éventuel manuscrit et, comble d'étonnement, il en trouve un. La date de 1957 se place néanmoins quelques années avant ses débuts officiels. A l'extérieur de la maison, Nicolas entend du bruit. Des types armés forcent l'entrée. La bâtisse étant isolée, il ne peut appeler la police. Alors qu'il descend les escaliers, il tombe sur Jo qui, une arme à la main, abat un des cambrioleurs. La jeune femme et Nicolas fuient en voiture, tandis qu'au loin, un avion leur fonce dessus... A son réveil, Nicolas est à l’hôpital, une jambe en moins. Jo n'est pas là et le plus étrange, est cette photo qu'il a trouvée dans le manuscrit de son parrain. Une image où il voit le défunt, il y a plusieurs décennies, tenant une femme au bras : Jo !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ed Brubaker et Sean Phillips collaborent maintenant depuis une dizaine d'année, toujours pour le meilleur. Après Sleeper, Criminal et Incognito, le tandem lance Fatale. Plutôt que de se répéter en délivrant un énième polar pur jus, les auteurs mêlent cette fois le fantastique au genre. La narration se découpe en plusieurs époques et prend pour ligne directrice un personnage central, Jo. Cette femme Fatale est aussi belle qu'intelligente et le mystère qui l'entoure est immense. Comment réussit-elle à traverser les époques sans avoir une ride sur le front ? Brubaker multiplie les pistes narratives : des inspecteurs de police ripoux, une secte, des monstres, des mafieux... A force d'intégrer des nouveaux intervenants au récit, Brubaker le rend quelque peu complexe. Son talent de narrateur sauve toutefois l'ensemble. L'ambiance fantastique s'installe vite mais on s'interroge encore sur la direction que nous font prendre les auteurs. La suite saura probablement nous rassurer. Sean Phillips est quant à lui en grande forme. Son trait réaliste est parfait pour ce type de récit. Si le dessinateur est moins ambitieux que sur Le dernier des innocents de Criminal, il s'adapte parfaitement aux délires de son scénariste. Enfin la colorisation de Dave Stewart est parfaite, comme à son habitude. Malgré des débuts un peu hésitants, Fatale finira peut-être par nous convaincre par la suite, vu les talents de ses créateurs. Wait and see...

voir la fiche officielle ISBN 9782756032191