parution 27 avril 2010  éditeur Delcourt  collection Delcourt Kiosque
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Les chroniques de Spawn T30

Nouvelle formule ! (kiosque)

Jim Downing, le nouveau Spawn, abandonne ses états d'âme pour plus d'efficacité. Les héros d'Image castagnent ensemble. Mark Grayson, l'Invincible, pointe son nez et les frères Kilgore portent vraiment bien leur nom ! Un sacré numéro.


Les chroniques de Spawn T30 : Nouvelle formule !  (0), comics chez Delcourt de McFarlane, Kirkman, Liefeld, Silvestri, Portacio, Valentino, Larsen, Capullo, Ottley, FCO Plascencia, Fotos, Toris, Crabtree, Koutsis
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2010

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro (kiosque) :
- Spawn : End Game, part 12 (Fin de partie, conclusion) : Un patient sorti du coma, Jim Downing, accomplit des miracles et échappe à la vigilance d'une mystérieuse agence. Il découvre, sans arriver à comprendre, qu'il est devenu un Spawn. Peu après sa sortie de coma, un avocat est retrouvé suicidé et un mafioso est refroidi dans la foulée : Sam et Twitch sont aux abois !
- Image United #1 : Chapter One : Forteresse est un jeune homme pris d'hallucinations, dans lesquelles il est témoin de la fin du monde. Il s'enquiert d'en avertir les plus grands héros de notre planète...
- Invincible #0 : Mark Grayson a tout l'air d'un lycéen ordinaire. Mais son père, écrivain à succès, a surtout été Omni-Man, le plus puissant des super-héros connus. Et ne dit-on pas «tel père, tel fils» ?
- Haunt #4 (Duel) : Daniel Kilgore, pasteur de son état, est contraint par une entité inconnue de fusionner avec l'âme de son défunt frère, Kurt. Ce dernier n'a qu'une idée en tête : comprendre pourquoi on l'a assassiné et qui en a donné l'ordre...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le numéro 200 de Spawn n'est plus très loin et le line-up de la série phare de Mc Farlane change encore ! Whilce Portacio fait une pause et cède les pinceaux aux vieux renards. En effet, c'est le légendaire Greg Capullo qui s'y recolle, secondé par Rob Liefeld et Todd lui même, qui finit le job en se chargeant de l'encrage. Et même si le Philippin n'a jamais démérité, on ne peut que constater l'excellence de la relève. Comme en plus, l'histoire se radicalise, laissant une large part aux scènes de fureur du Hellspawn, dont sa tragédie lui est révélée, ce numéro démarre sur les chapeaux de roues ! Puis c'est une grosse douzaine de pages qui sont consacrées à Image United. Le prologue catastrophique illustré par Erik Larsen nous avait refroidi, mais ce premier épisode a tout d'un all-star. Regardez les dessinateurs, la liste impressionne et le job est juste bien fait. On espère cependant que l'histoire de Robert Kirkman ne se réduira pas à une succession de bastons. C'est donc le dessin spectaculaire qui fait que ça passe pour cette fois ! A noter : l'épisode Zéro d' Invincible, qui offre un focus agréable sur cette remarquable série. Idéal pour y goûter. C'est court, mais qu'est ce que c'est bon ! Enfin, le bouquet final nous est offert par Haunt, qui atteint une vitesse de croisière vertigineuse. En à peine quatre chapitres, on se dit qu'on tient là un comics vraiment accrocheur. Bref, du tout bon ce numéro !