parution 05 janvier 2008  éditeur Delcourt  collection Delcourt Kiosque
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Les chroniques de Spawn T16

Nouvelle série : Spawn Godslayer ! (kiosque)

Comme indiqué sur la couverture, on a droit à 100 pages, pour un nouvel et épouvantable régal. Le monde reconstruit par Spawn craquèle sous le joug des Démons et la nouvelle série dérivée façon Heroic Fantasy délivre un très beau visuel.


Les chroniques de Spawn T16 : Nouvelle série : Spawn Godslayer ! (0), comics chez Delcourt de Hine, Niles, Holguin, Templesmith, Haberlin, Tan, Troy, Hannin, Capullo
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2008

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro (kiosque) :
- Spawn #170 - The Tale of Three Brothers part 1 : Hellhouse ; Spawn #171 - The Tale of Three Brothers part 2 : Rememberance (L’Histoire de trois frères, partie 1 et 2) : Spawn a détruit et reconstruit le monde en tentant désormais de le protéger de l'influence des forces célestes et maléfiques. Malheureusement pour ses plans, l'Enfer réclame des âmes et les humains devront en pâtir...
- Hellspawn #16 - Hellworld part4/4 : Le rejeton des Enfers a été séduit par Hel, une redoutable démone qui le manipule pour que toute sa puissance destructrice se libère. Mais la véritable face de celle pour qui le Hellspawn est sur le point de succomber va bientôt lui apparaître...
- Spawn Godslayer #1 - The Winter King part 1 (Le Seigneur de l'Hiver) : Sur la terre d'Arcadie, le jour disparaît dans une lueur rosée inondant les collines. Une lueur plus vive encore que celle du soleil traverse le paysage. C'est Tybalt, Hérault des Dieux, qui amène une terrible nouvelle au dieux Arcadiens...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Quinze ans après sa création Spawn reste une série unique et un personnage qui continue à fasciner son lectorat. Certes, il y a eu des hauts et des bas, mais il faudra se lever tôt avant de pouvoir contester le fait que de très grands dessinateurs s'y sont consacrés. Paradoxalement, le talent de Brian Haberlin n'est pas à remettre en cause, mais son style fait polémique depuis qu'il a repris les pinceaux. Celui qui s'est fait une place dans le milieu des comics en tant que coloriste (le Studio Avalon, c'est lui) rêvait depuis longtemps de faire ses preuves avec un crayon et de l'encre. Or son graphisme très réaliste marque une rupture avec le visuel de la série. Un visuel froid aux fonds noirs omniprésents. Mais ce qui fait que la sauce prend quand même, c'est le récit concocté par David Hine, qui n'arrête pas de nous délivrer de purs moments d'horreur. Cet épisode en est le reflet et son cliffhanger nous replonge dans l'histoire tourmentée de la famille Simmons. On ne va pas s'attarder sur la fin de la mini-série Hellspawn, tout simplement excellente, du fait de Ben Templesmith. Disons que si vous voulez imaginer comment mettre en images un cauchemar, ce comics vous inspirera. Enfin, c'est avec grand plaisir qu'on retrouve le duo Brian Holguin/Philip Tan, qui signe Godslayer. Ce récit Heroic Fantasy met en scène un tueur de dieux, dans un contexte à relier avec le Hors-Série numéro 1 (et unique par ailleurs). Là aussi, les illustrations de Philip Tan se démarquent par leur qualité. C'est donc un nouveau numéro démoniaque qu'on nous propose !