parution 01 juin 2006  éditeur Delcourt  collection Delcourt Kiosque
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Les chroniques de Spawn T7

Todd McFarlane revient ! (kiosque)

David Hine est le premier scénariste qui a les mains libres sur la série, et il en profite en amenant les premiers éléments qui vont la bouleverser. Le Spawn est en effet légion, et il impressionne sous le dessin de Philip Tan.


Les chroniques de Spawn T7 : Todd McFarlane revient ! (0), comics chez Delcourt de Hine, McFarlane, Tan, Troy, Milla, Haberlin, Fotos
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2006

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro (kiosque) :
- Spawn #151 et 152, The Promise, Tear His Soul Apart : Le Disciple, un des plus puissants guerriers célestes, vient de défaire le Hellspawn, renvoyé en Enfer où de vieux ennemis le torturent. Mais une partie, restée dans l'Allée, se transforme en un autre rejeton de l'Enfer qui s'ignore. Cette fois-ci ce Spawn est un enfant qui se nomme Christopher. C'est l'Homme aux Miracles, un mystérieux personnage, qui le guide jusqu'à sa ville natale, où le gosse rencontre Billy Kincaïd...
- Spawn : Image Comic Hardcover (2005) : Todd MacFarlane nous propose un récit, sous la forme d'une prose illustrée par ses soins. L'occasion de revenir sur la dimension mythologique et romantique du Spawn...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il n'a pas fallu beaucoup de temps aux lecteurs pour s'apercevoir que David Hine s'est émancipé de la narration de Todd McFarlane. Le créateur du personnage a toujours délégué une grande partie du travail, tout en exerçant un contrôle permanent. Mais l'écrivain anglais ayant plus d'expérience que le canadien lui-même, il a su le convaincre de lui laisser les mains libres. En effet son projet va permettre à Simmons le maudit de connaître une évolution assez radicale, comme il n'en n'a plus connue depuis très longtemps... Et l'apparition du jeune Christopher et de ce mystérieux Homme aux Miracles ne sont que les premiers jalons sur la nouvelle route du Hellspawn. Par ailleurs, le rôle de Sam & Twitch va redevenir central. En effet, dans le second épisode, nos deux flics rejoignent le suppôt de Satan en Enfer !!! Et on se régale aussi de l'hommage rendu aux Contes de la Crypte... Ce renouveau concerne également le visuel de la série. Là aussi, le dessinateur philippin introduit sa terrible patte. Jusque là, c'est bien sûr Greg Capullo qui avait irrémédiablement marqué l'identité visuelle de la série, dès le 18ième épisode. Son travail de Titan l'amèna jusqu'au numéro 100 et même si Angel Medina s'est montré digne de sa suite, il faut avouer qu'il a appliqué une charte graphique très proche de son prédécesseur. C'est désormais du passé, sans pour autant que le résultat choque les fans. Enfin, ce numéro se termine par un chapitre sous forme de nouvelle, écrite et accompagnée d'illustrations de Todd lui même. Encore une bonne cuvée, et quel calice !