parution 20 mai 2015  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Spawn – Archives, T13

Abomination (intégrale)

Une sorcière, le retour du Rédempteur, Mammon et le Violator qui causent bien des tourments au Spawn et une virée en enfer animent ce 13ème volume. De l'action, de la violence et des émotions dans un monde de brutes !


 Spawn – Archives, T13 : Abomination (0), comics chez Delcourt de McFarlane, Holguin, Medina, Jones, Haberlin, Fotos, Capullo
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire de la série :

Al Simmons est un lieutenant assassiné par un mystérieux commanditaire, trouvant qu’il prenait trop de place. En enfer, il passe un pacte avec Malebolgia, le maître du 8e cercle démoniaque, afin que celui-ci revive et puisse retrouver sa femme bien aimée Wanda. Seulement, lorsqu’il revient sur terre, Al n’est plus le même : visage calciné et costume étrange, qu’il ne peut retirer. Celui-ci est devenu un « Hellspawn », un soldat des enfers. Il constate également que 5 années sont passées, que sa femme s’est remariée avec son meilleur ami, Terry, et qu’ils ont eu une petite fille ensemble. Al va mettre du temps à s’en remettre et va vivre parmi les sans-abris, les protégeant grâce aux pouvoirs que Malebolgia lui a confié. Mais le Spawn n’est pas seulement un soldat des enfers : Al décide d’enquêter sur les causes mystérieuses de sa mort et de faire ses propres choix.

L'histoire :

Nyx est une sorcière qui a croisé le chemin d'Al Simmons, l'aidant même à composer avec les forces maléfiques qui ont fait de lui un Hellspawn. Elle se situe désormais à la croisée des chemins, son cœur étant tiraillé par un conflit de loyauté. L'âme de sa meilleure amie est retenue prisonnière en enfer et Mammon lui propose un pacte pour la sauver. Mais accepter, c'est aussi trahir son amitié pour le Spawn, dont elle n'a plus de nouvelle... Ce dernier est en effet captif de la Zone Morte, un des rares endroits qui le coupent de ses pouvoirs. Le Clown, tristement célèbre sous le nom de Violator, l'a réduit à l'impuissance. Tandis que des milliers de citoyens frappés par le sort qu'il a jeté se livrent au pillage d'une Manhattan qu'une coupure de courant a plongée dans le noir, Spawn reçoit une correction qui a tout de l'humiliation.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

«La saga des 1000 clowns» s'achève dans ce 13ème opus de Spawn qui inclut les épisodes 135 à 146. L'histoire se partage entre le destin de Nyx, soudoyée par un Mammon manipulateur à souhait, et celui du Hellspawn tombé dans les griffes du Violator et réduit (un temps) à l'impuissance. Comme d'habitude, l'action et les grosses bastons sont les ingrédients d'une recette qui continue à fonctionner, en particulier grâce aux dessins spectaculaires d'Angel Medina et de l'encrage exceptionnel de Danny Miki et consorts. Les 4 premiers chapitres défilent à toute vitesse, avec un big fight entre le Spawn et Violator, qui finit en feu d'artifice puisqu'une énorme explosion ravage les sous-sols de la ville. La mise en scène a tout d'un blockbuster ! Puis la narration renoue avec son aspect traditionnellement ésotérique, à la limite de l'horreur, avec littéralement un voyage en enfer. Nyx ayant emprunté les pouvoirs du Spawn, elle accède aux enfers parée du costume symbiotique. C'est l'occasion pour Nat Jones de signer une magnifique pige et revenir en quelque sorte à ses premiers amours, car on se souvient que l'artiste fut révélé quelques années plus tôt par la série dérivée Spawn : The Dark Ages. Le bonhomme est donc tout à son aise pour camper une atmosphère et des décors terriblement sombres. Puis l'intervalle infernal se refermant, c'est à nouveau Angel Medina qui reprend les pinceaux. Le chapitre proposant une nouvelle baston entre le Spawn et le Rédempteur n'apporte pas grand chose, mais ceux qui clôturent cet opus gagnent en intérêt en mettant en scène un Al Simmons ressemblant en tous point au Vagabond, avec une touche de pur fantastique du meilleur aloi. Un bon volume, dont l'intensité s’essouffle un peu de par le côté castagnes à répétions.

voir la fiche officielle ISBN 9782756066615