parution 15 septembre 2011  éditeur Emmanuel Proust Editions  Public ado / adulte  Thème Anticipation, Thriller Graphic Novel

Do Androïds Dream of Electric Sheep ? T3

Alors qu'il s'apprêtait à réformer la cantatrice Luba Luft, Rick Deckard est appréhendé par un officier de police appelé en secours... Une montée en régime appréciable pour une série qui finit par séduire. Bientôt la suite !


 Do Androïds Dream of Electric Sheep ? T3, comics chez Emmanuel Proust Editions de K.Dick, Parker, Blond
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Emmanuel Proust Editions édition 2011

L'histoire :

Sous la menace du colt de Luba Luft, Rick Deckard tente de prouver son identité. Mais la cantatrice refuse de l'écouter et, semble-t-il inquiète, appelle la police. Un officier, bâti comme une armoire à glace, se présente peu de temps après dans la loge. Il dit connaître tous les chasseurs de prime du secteur, mais pas Rick. Le visiophone fonctionne mal et Deckard ne parvient pas à mettre en contact l'officier et son supérieur. Le corps du défunt Polokov, récemment réformé, encore dans le coffre de sa voiture, ne plaide guère non plus pour lui. Dans le doute, le chasseur est donc arrêté et conduit au commissariat. Néanmoins pas celui qu'il fréquente, un autre en ville dont il ignorait jusqu'à l'existence. L'affaire semble mal embarquée. Et s'il était pris au piège, victime ou coupable ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ça y est, nous y sommes ! La première planche de ce troisième opus rappelle enfin l'ambiance « futuro-retro » qui séduisit tant dans la célèbre adaptation cinématographique. Certes, on l'a dit, le Blade runner de Ridley Scott a pris ses aises avec le roman original de Philip K. Dick – ici très fidèlement suivi. Mais tout de même, la référence a marqué et les (bons) repères font toujours du bien... De repères, d'ailleurs, Tony Parker en a donné suffisamment sur les deux tomes de mise en place précédents. L'intrigue peut donc enfin entrer dans le vif du sujet et l'action prendre le relais d'un cadre passé au second plan. Nous avions laissé notre chasseur de prime en mauvaise posture... et cette dernière ne s'est pas améliorée. S'amusant à brouiller les pistes, Philip K. Dick continue aussi de creuser la question : les androïdes ont-ils – auront-ils – une âme ? Aujourd'hui, la frontière peu évidente entre l'homme et sa réplique artificielle est un classique du genre ; à l'époque, c'était iconoclaste. Mais pourtant déjà pertinent. Quant à Tony Parker, à l'instar des personnages, il semble de plus en plus à l'aise. La lourdeur du récit s'est envolée. Et si le graphisme souvent trop austère doit encore progresser, le lecteur attend la suite, une salive naissante aux lèvres. Une suite programmée en ce début d'année 2012 : tous mes vœux !

voir la fiche officielle ISBN 9782848103501