parution 06 juin 2018  éditeur Glénat  collection Log-in
 Public ado / adulte  Thème Mondes décalés, Esotérique, Fantastique - Etrange, Heroic-fantasy

Survival Geeks

Simon, Sam, Clive et Rufus voyagent entre les dimensions et font des rencontres qui dépassent leur imagination geek les plus folles. Un début survitaminé, bourré de références pulp, un cocktail détonnant !


Survival Geeks, comics chez Glénat de Rennie, Beeby, Googe
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2018

L'histoire :

Simon s'est trouvé un joli brin de fille qui a accepté de dormir avec lui et même de porter son tee shirt collector Star Wars. Quand elle se réveille, Sam remarque tout de suite le désordre de la chambre : c'est un véritable fatras d'objets qui font référence à la culture populaire. Elle essaie de déguerpir discrètement, mais quand elle ouvre la porte d'entrée, elle voit une étrange spirale en guise de sortie. Un autre adolescent la rassure : il a trouvé un système pour voyager dans l'espace intersidéral. Selon lui, ils sont en plein voyage interdimensionnel ! Une grande secousse se fait sentir pendant quelques secondes, puis s'arrête : selon Clive, cela signifie qu'ils sont arrivés dans une autre dimension. Rufus arrive également, ainsi que Simon. Et le groupe d'amis discute en essayant d'imaginer où ils ont atterri. Excédée, Sam quitte les lieux et rouvre la porte. Cette fois, il n'y a que l'extérieur et la rue : un cadre banal et normal. C'est bien ce qu'elle pensait : ces geeks ont trop fumé ! Elle marche tranquillement quand, soudain, une immense créature ressemblant à un dragon s'empare d'elle et l'amène dans une grotte. Un chevalier au masque noir et à la voix caverneuse lui propose de devenir une de ses favorites. Pour cela, elle devra vaincre une des compagnes du chevalier...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Bienvenue dans le monde des geeks, où Leonardo Da Vinci est une Tortue Ninja, où un paladin s'en sort grâce à sa foi vertueuse, où Cthulhu n'est pas si géant que ça, où un mec peut aussi être un « brony », où Sauron est seul et désespéré, et où les maisons changent de dimension. La collection comics jeunesse Log-in lance une série cool, drôle, pleine d'actions et d'humour, à l'image des univers pulp quelle récupère. Quatre jeunes (plein d'avenir ?) voyagent de dimension en dimension et rencontrent des dangers de plus en plus improbables. Si l'histoire, façon Retour vers le futur est relativement simple, le traitement est particulièrement efficace. Les djeuns sont une caricature gentille et attachante d'ados geeks et aux caractères bien trempés. Leurs répliques sont de constants clins d'œil aux films, séries, musiques des années 1990 à 2000. L'alliance improbable entre un jeune défoncé, un génie scientifique, un garçon timide et trop gentil et une blonde incendiaire est une Justice Ligue inédite ! Le multivers, les fréquences psioniques, les voyages interdimensionnels, les boss de niveaux, les jeux de société, cartes et autres jeux de rôle, les films en veux-tu en voilà... Les références sont tellement innombrables que les répertorier toutes seraient plus long que la critique de l'album. Cet immense patchwork de reprises, allusions cachées et réécriture forme pourtant une histoire en soi et ne gêne pas à la lecture, bien au contraire. Le dessin de Neil Googe est aussi sympathique que le scénario. Son graphisme détaillé permet de glisser de nombreuses références en arrière-plan mais l'ensemble reste très fluide et dynamique avec quelques planches « grandeur nature » de combats spectaculaires. Un démarrage canon. Comme dirait l'autre, « ça troue l'cul ! »

voir la fiche officielle ISBN 9782344016503