parution 07 février 2018  éditeur Mana Books  Public ado / adulte  Thème Espionnage, Aventure - Action, Fantastique - Etrange Adaptation

Metal Gear Solid

Projet Rex

En Alaska, l'agent Solid Snake infiltre une base secrète gouvernementale contrôlée par des terroristes menaçant d'utiliser les armes nucléaires présentes sur place. Une adaptation comics exemplaire d'un jeu vidéo culte mêlant espionnage, action et SF.


Metal Gear Solid : Projet Rex (0), comics chez Mana Books de Oprisko, Wood
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Mana Books édition 2018

L'histoire :

Essayant de trouver un peu de calme après sa dernière mission, Solid Snake se voit sollicité par le Colonel Campbell, son ancien supérieur au sein de FoxHound, une unité secrète de Black-Ops des USA. Il doit se rendre en Alaska, sur la base de Shadow Moses, une île sur laquelle se trouve plusieurs armes atomiques. Or, l'endroit a été pris d'assaut par les membres actuels de FoxHound, une équipe d'élite dirigée par un certain Liquid Snake. Solid, quant à lui, est envoyé sur place via un SDV, un véhicule de largage pour plongeur, lui permettant d'approcher sans être vu. L'agent a à peine le temps de mettre un pied à terre qu'il remarque que le lieu est bien gardé et que les soldats sont en alerte. Profitant des rondes de ces derniers pour entrer, Solid Snake fait du repérage. Mei Ling, une assistance du Colonel, lui donne des consignes quant à la direction à prendre, lui transmettant via un codec et les différentes nanomachines qui ont été injecté dans Snake avant d'être envoyé sur le terrain. Progressant doucement, il entend la conversation entre deux soldats, un des otages se trouverait au sous-sol...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En 1987, Hideo Kojima créé un jeu vidéo nommé Metal Gear pour la société Konami. Mélangeant infiltration et action, il rencontre un joli succès sur les plate-formes vidéoludiques de l'époque (MSX2, NES). C'est en 1998 (un an plus tard en France) que le troisième volet de la série allait marquer les esprits. Metal Gear Solid se présente pour la première fois en 3D, avec un scénario ultra-poussé, des rebondissements permanents et une mise en scène plus cinématographique que le 7e art de l'époque, devançant même Matrix sur certains points ! Depuis, des générations entières de joueurs suivent les aventures de Snake et autres Revolver Ocelot, des personnages qui bénéficient d'une véritable mythologie complexe et passionnante. En 2004, les éditions IDW ont obtenus les droits d'adaptation du jeu et les fans pouvaient craindre le résultat. Comment pouvait-on transposer une telle densité narrative en comics ? C'est à Kris Oprisko qu'a incombé cette tâche. Ce membre fondateur d'IDW est parvenu à un véritable exploit. Il a tiré la sève de l'œuvre originale de manière intelligente et il l'a parfaitement modelé aux codes du comics. Ce sont 12 épisodes qui vont constituer la quête de Solid Snake, une aventure passionnante, immersive et trépidante. L'histoire imaginée par Hideo Kojima est totalement respectée et devient même accessible pour quelqu'un ne connaissant rien à Metal Gear. Kris Oprisko a pensé le découpage du récit par rapport à l'artiste avec lequel il allait collaborer : Ashley Wood. L'australien a un style complètement halluciné, fait de peinture, infographie et coup de crayon. Un mélange atypique qui donne d'emblée un cachet incroyable à cet album. L'ensemble impressionne et les fans retrouveront quelques unes de leurs scènes favorites parfaitement transposées par l'artiste. Metal Gear Solid s'offre probablement la meilleure adaptation de jeu vidéo en comics avec cette version aussi bien écrite qu'illustrée. Snake ? Snaaaaake !!!

voir la fiche officielle ISBN 97910355000023