parution 24 août 2011  éditeur Panini Comics  collection Panini - Vertigo
 Public adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

A God somewhere

Trop humain pour être un Dieu

Héritant par accident de gigantesques pouvoirs, Eric aurait pu être un Dieu pour le monde qui l’entoure mais ces problèmes de simple humain finissent par le hanter. Une réflexion autour du super héros efficace, par le scénariste de B.P.R.D..


A God somewhere : Trop humain pour être un Dieu (0), comics chez Panini Comics de Arcudi, Snejberg, Hansen
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2011

L'histoire :

La journée de travail est enfin terminée pour Eric et Sam, deux collègues travaillant pour un service postal qui sont également amis depuis le lycée. Ils se rendent chez Hugh, le frère cadet du premier afin de converser autour de l’achat d’un bateau de plaisance. Si le projet emballe tout le monde, Alma, la belle sœur d’Eric, part se coucher, devant se lever tôt le lendemain. Les hommes continuent de parler, sirotant quelques bières. La soirée se poursuit tard dans la nuit avant que chacun ne rentre chez lui. Seul Sam, traîne un peu en voiture après avoir déposé Eric chez lui. Brusquement, une lumière vive éblouit la nuit. Une gigantesque explosion a lieu dans l’immeuble du frère ainé. Sam paniqué, se précipite sur les lieux. Il erre au milieu des gravats et retrouve Eric totalement indemne. Celui-ci est emmené à l’hôpital avec les autres victimes. Alors qu’Alma et Hugh viennent d’arriver, il se lève de son lit et se met à courir dans les couloirs. La sortie atteinte, il s’envole. Eric est parti en direction de son immeuble et participe à la mission de sauvetage en déployant une force et des pouvoirs hors du commun. Si les médias se réjouissent très vite, ils ne ressentent pas les troubles qui rongent Eric et ses rapports avec son frère mais aussi avec sa femme…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ces dernières années, de nombreux scénaristes ont choisi de traiter le mythe du super héros de façon originale. Warren Ellis et Mark Waid ont notamment creusé leurs idées pour explorer les limites ou les travers que pourraient provoquer l’existence de surhomme dans notre société. John Arcudi, le scénariste de l’excellente série B.P.R.D. s’empare lui aussi de cette thématique dans A God somewhere. Contrairement aux auteurs énoncés, il choisit de montrer l’impact que pourraient avoir des pouvoirs chez quelqu’un et si le mal qui le ronge depuis des années pouvait provoquer des catastrophes ou non. La narration est vraiment très agréable, de multiples flashbacks (assez courts) viennent resituer les personnages et leur passé avec tact et à-propos. Cela permet de voir la véritable montée en puissance d’Eric et la portée de certains de ses actes. Arcudi a choisi un angle vraiment très intéressant en appuyant sur l’aspect humain de son héros. Et comme chaque homme, il est loin d’être exempt de défauts, et s’il sauve des gens au début, rien ne peut l’empêcher de commettre des exactions, y compris à l'égard ses proches. Loin d’enchainer les séquences spectaculaires, le scénariste a créé un récit adulte et parfois même touchant. Mis en images par Peter Snejberg, que l’on a vu récemment sur The Boys ou Midnighter, l’album bénéficie de planches très encrées assez agréables. Si l’envie de lire une réflexion métaphysique et originale sur les super héros vous tente, John Arcudi et Peter Snejberg vous offrent avec A God somewhere tout ce que vous souhaitez. Un bon album qui mérite ces multiples rééditions aux USA…

voir la fiche officielle ISBN 9782809420173