parution 02 mai 2017  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Civil War II T5

(kiosque)

Entre cauchemar et incompréhension, les visions d'Ulysse continuent de semer le trouble parmi les rangs des super héros. Suite d'un crossover qui traîne, qui traîne...


 Civil War II T5, comics chez Panini Comics de Bendis, Shalvey, Pak, Marquez, Bagley, Sorrentino, Bellaire, Maiolo, Ponsor, Herring, Schwager, Noto
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2017

L'histoire :

À New Attilan, Ulysse est en train d'avoir une vision, n'entendant ni Médusa ni Karnak l'appeler. Il se retrouve dans un monde très différent et se fait attaquer par une sorte de Hulk. En bien fâcheuse posture, il est sauvé par un Wolverine à la chevelure grisonnante et l'air fatigué. Ulysse ne comprend pas où il est. Il interroge son sauveur, lui demande en quelle année il se trouve. Logan lui demande ce qu'il est exactement. Ulysse dit être un Inhumain. Wolverine annonce qu'il n'en existe plus un seul sur Terre depuis que Tony Stark s'est chargé d'eux, qu'il a été trop loin... De son côté, Miles Morales est encore tout perturbé par la vision qui le mettait en scène en train de tuer Captain America. Miles s'est rendu en direction du Capitole, sans raison. Steve l'a rattrapé, les force de police aussi. Sur l'héliporteur du S.H.I.E.L.D., Maria Hill et Captain Marvel se mettent en ordre pour savoir comment agir...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Vous détestiez Brian Michael Bendis et à l'idée de le voir scénariser la seconde Civil War, vous aviez un mince espoir qu'il ne foire pas son histoire ? Raté ! Si l'auteur a déjà marqué les esprits par le passé par des récits de qualité, son incapacité à produire des titres correctes est devenue un leitmotiv parmi les lecteurs de comics, ceux qui aiment brûler leurs idoles passées comme Frank Miller ou Rob Liefeld. Ce numéro apportera malheureusement un peu plus d'eau à leur moulin concernant ce pauvre Bendis. Si l'on lit cet épisode en imaginant qu'il s'agit d'un chapitre d'un run lambda d'une des séries qu'il supervise, cela restera passable mais là, il est sensé apporter une histoire explosive et qui en met plein la vue. On peut légitimement se demander si l'erreur ne vient pas de Marvel qui a voulu par dessus tout surfer sur la sortie du film Captain America Civil War. Dans le fond, Bendis propose une aventure très classique mais pas calamiteuse, juste trop éloignée de ce que pouvait normalement attendre un fan. L'impression que la narration traîne la patte et se disperse devient gênante. Heureusement les dessins sont plutôt bons avec notamment une séquence réalisée par Andrea Sorrentino très bien faite. Le numéro est complété par un épisode se focalisant sur Hulk puis nous avons ensuite une autre partie du récit de Declan Shalvey mettant en scène Nick Fury. Bref, vivement que ça se termine avant que ça ne devienne insupportable.

ISBN 9782809463484