parution 21 mars 2003  éditeur Panini Comics  collection 100 % Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Elektra T2

Déchéance

Engagée par une mystérieuse femme, Elektra doit retrouver quatre hommes dont le passé croisa celui de son émissaire. Suite d’une série assez correcte illustrée avec plus ou moins de talent.


 Elektra   T2 : Déchéance (0), comics chez Panini Comics de Rucka, Pagulayan, Bennett, Austen, Horn, Eyring
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2003

L'histoire :

En mer de Crête, un homme est conduit par plusieurs femmes dans un lieu tenu secret. Olson, c’est son nom, est là pour vendre une information concernant Elektra, la célèbre kunoichi. Quelques jours plus tard, la mercenaire remarque dans un journal une annonce lui étant destinée. Un rendez-vous est pris au milieu d’un colisée. Là-bas, Elektra rencontre une dénommée Katamides qui souhaite l’engager pour se venger. Il y a maintenant plusieurs années, cette femme grecque était venue aux Etats-Unis pour y étudier. Lors d’une soirée, celle-ci s’est faite violer par quatre hommes. Si Elektra accepte de se lancer dans cette vendetta, sa tâche lui est facilitée car un dossier réunissant l’identité et la localisation des cibles lui est fourni. Katamides a demandé une seule chose à la kunoichi, ne pas tuer ces types mais les lui amener. Elektra use de divers stratagèmes pour réussir cette mission mais se rend compte que d’autres intervenants risquent de la gêner.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Personnage culte créé par Frank Miller dans les pages de DareDevil, Elektra a vu au début des années 2000 une seconde série lui être consacrée (après celle de 1996) et inaugurée par Brian Michael Bendis. Après La loi du scorpion, nous découvrons la suite des péripéties de la belle kunoichi dans une Déchéance scénarisée par Greg Rucka. L’auteur de WhiteOut envoie l’héroïne traquer quatre hommes responsables du malheur d’une femme mais celle-ci se révèle plus sadique que prévue. Les différents récits sont assez agréables à suivre mais restent un peu trop classiques. Les amateurs de séquences spectaculaires ne trouveront ici pas de qui se sustenter. Un second opus moins emballant que celui de Bendis mais qui a le mérite de ne pas voir Chuck Austen illustrer l’ensemble du titre. On retrouve notamment Greg Horn dans les premières pages pour un résultat réaliste assez saisissant. Si Joe Bennet ne s’illustre pas plus que cela, il est étonnant de découvrir les premières planches de Carlo Pagulayan, un artiste philippin assez prometteur. Elektra n’est pas vraiment une lecture indispensable mais plaira cependant aux fans de belle kunoichi grecque.

voir la fiche officielle ISBN 9782845381865