parution 01 décembre 2008  éditeur Panini Comics  collection Panini - Vertigo
 Public ado / adulte  Thème Conte - Féerie, Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Humour, Sentimental

Fables – Softcover, T6

Cruelles saisons

De nombreux changements s’annoncent à Fableville, entre l’élection d’un nouveau maire et l’accouchement de Blanche Neige. Un tome de transition bigrement intéressant !


 Fables – Softcover, T6 : Cruelles saisons (0), comics chez Panini Comics de Willingham, Akins, Buckingham, Jean, Palmiotti, Vozzo
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2008

L'histoire :

A New York, les trois anciennes épouses du Prince Charmant se sont réunies dans un bar afin d’évoquer les différents aspects de celui-ci, les bons comme les mauvais. Cendrillon écourte leur rencontre, prétextant que l’activité de son commerce lui impose de les quitter pour se rendre en Europe. Arrivant à Paris, la jeune femme passe un coup de téléphone dans la chambre de l’hôtel où elle est descendue et annonce à son mystérieux correspondant que tout se passe comme prévu et qu’il est son seigneur et maître. Un homme assez âgé, Ichabod Crane, frappe alors à la porte. Cendrillon raccroche et se jette au cou de celui-ci. Elle lui annonce avoir attendue avec impatience son retour. Son accueil dans une tenue des plus affriolantes annonce rapidement la couleur… Après une nuit pour le moins mouvementée, Crane lui confirme son intention de trahir Fableville et de rejoindre l’homme que représente Cendrillon : l’Adversaire. Elle lui fait alors signer un serment d’allégeance. Mais les apparences sont parfois trompeuses et Crane risque de regretter son acte…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’univers créé par Bill Willingham devient au fur et à mesure des tomes véritablement passionnant. Ce tome apporte lui aussi sa pierre à cet édifice, où les contes et les légendes se mêlent avec toujours autant d’harmonie. A l’instar du troisième tome, ce nouveau volet est constitué de récits assez courts. Plusieurs lignes scénaristiques sont explorées, entre la ville à reconstruire, suite à l’affrontement contre les soldats de bois de l’Adversaire, la grossesse de Blanche Neige qui arrive à terme et surtout l’arrivée au poste de maire du Prince Charmant ! La première partie du tome nous montre un Bigby sous de nouvelles facettes, entre ses missions secrètes et son passé de combattant durant la seconde guerre mondiale, nous rappelant au passage que Captain America participa lui aussi au conflit. Chaque chapitre est intéressant et nous apprend beaucoup de choses. Néanmoins, un non initié aura peut-être un peu de mal à rattraper la série avec un tome pareil ! Concernant les dessins, Mark Buckingham nous fournit une performance assez habituelle, c'est-à-dire… très bonne ! Cette fois-ci, il est assisté de prestigieux noms, parmi lesquels Tony Akins. Fables est une série qui réussit l’exploit de ne jamais nous décevoir, même en ne faisant pas forcément avancer le schmilblick, comme c’est le cas ici. Vite, la suite !

ISBN 9782809404333