parution 24 mai 2011  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Marvel : Les grandes sagas T4

X-Men - Marvels (4/10)

Quelques temps après l'épisode House of M, Xavier manque toujours à l'appel. Alors que certains X-Men partent à sa recherche, d'autres font face à une nouvelle menace, qui rassemble toutes les énergies mutantes perdues lors de House of M...


 Marvel : Les grandes sagas T4 : X-Men - Marvels (4/10) (0), comics chez Panini Comics de Brubaker, Hairsine, Staples, Adams
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2011

L'histoire :

Le fauve est troublé par un sentiment étrange... Celui de ressentir toutes les énergies mutantes perdues précédemment. Et il a raison d'en frissonner, car non loin de là, dans une navette échouée dans l'espace, ces forces se réunissent pour réveiller un corps perdu depuis longtemps. Toutes ces énergies vont faire de ce corps un puissant mutant, qui n'aura qu'une idée en tête : se venger des X-Men. Il va alors redescendre sur Terre pour retrouver Xavier et prendre sa revanche. Grâce à Cerebro, Wolverine, Cyclope et Marvel Girl sont les premiers sur place pour accueillir ce mutant. Mais n'y aller qu'à trois, c'était sous-estimer la puissance de ce dernier. Alors que Wolverine est laissé pour mort, Cyclope et Marvel Girl sont capturés par cette menace. Pendant ce temps, Banshee est envoyé à la recherche du Professeur Xavier. Grâce à une vision, il tombera rapidement dans les laboratoires du docteur Moira, sur un dossier concernant Xavier, accompagné d'une bande vidéo. Une bande vidéo qui montrerait une période difficile de sa vie, et qui pourrait expliquer pourquoi notre ennemi cherche à se venger des X-Men...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec la collection Marvel : Les grandes sagas, Panini Comics réédite les sagas qui ont participé à la gloire des supers-héros Marvel. Le tome 4 s'intéresse à l'équipe des X-Men, en proposant une réédition de la série Genèse Mortelle, sortie en fin d'année 2005. Scénarisé par Ed Brubaker (Gotham Central, Civil War) et dessiné par Trevor Hairsine, ce cycle des X-Men ne représente pourtant pas les meilleurs passages de l'équipe de mutants. Le scénario est un peu grossier, bien qu'il amène des explications sur l'origine du groupe (il permet de mieux comprendre le passage entre la première et la seconde équipe des X-Men). En gros, un méchant arrive sur Terre et cherche à se venger ; les gentils perdent une première fois, puis d'un coup, par un événement un peu miraculeux, les gentils gagnent. On pouvait s'attendre à quelque chose de plus fin de la part d'Ed Brubaker, qui avait quand même créé la surprise lorsqu'il avait décidé de tuer Captain America dans la série Civil War. L'autre soucis du scénario, c'est qu'il fait appel à beaucoup de références du monde Marvel. Pour comprendre pleinement l'histoire, il faudra au moins passer par le gros cross-over Marvel House of M, mais aussi par la série Giant-Size X-Men (Genèse Mortelle est en fait un hommage à cette série, pour fêter son trentième anniversaire). Cela n’aurait pas été un reproche si cette série n'avait été éditée à prix attractif sous le format Grande Saga, censé attirer de nouveaux lecteurs. L'habitué de l'univers Marvel pourra trouver le scénario correct, voire intéressant, mais le nouveau lecteur devra passer par la case Wikipédia ou Amazon pour espérer profiter de ce cycle, ce qui est dommage pour une série étiquetée Grande Saga. Le dessin, quant à lui, n'est ni mauvais, ni bon. Il est juste classique, quoi qu'un peu brouillon sur certains passages, ce qui n'aide pas à la compréhension de l'histoire. Les expressions des personnages sont parfois plates, même s’ils restent dans l'ensemble bien dessinés.

voir la fiche officielle ISBN 9782809419948

  • Sa note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

Ce qu'un autre en pense sur la planète BD :

Avec ce tome 4 qui colle à la sortie du film retraçant les origines des Mutos, c'est la série "X-Men : Deadly Genesis" qui nous est proposée. Un rush assez récent dont le contenu peut-être rapproché de la thématique du long métrage, puisqu'on remonte dans le temps pour y découvrir un évènement qui a scrupuleusement été dissimulé à nos héros… Un scénario et un pitch qui s’avéraient alléchants, le récit étant signé Ed Brubaker (« Criminal », « Sleeper », « Captain America »). Et il est vrai qu'on a intérêt à s'accrocher si on n'a pas suivi de près l'évolution du célèbre groupe du Prof Xavier. On ne vous dévoilera pas grand chose, sous peine de vider ce volume de son intérêt, mais pour vous appâter, sachez qu'il met en scène la mort du Hurleur et que la clé de voute de l'histoire tourne autour de la famille de Scott Summers ! Allez, on vous en a déjà presque trop dit... Sachez en revanche que les dessins sont vraiment bons. Trevor Hairsine et les encreurs délivrent des planches spectaculaires, lisibles et souvent soignées. L'auteur anglais a été trusté en 2005 par Joe Quesada lui-même. Il s'était chargé auparavant de nombreux épisodes de "Jugde Dredd". Les lecteurs éloignés du comics de Super-Héros l'auront aussi remarqué dans un tome de la série « Le Casse ».Pour conclure, c'est un comics honnête. Certes pas révolutionnaire, mais loin d'être désagréable. Vu le prix et la pagination, c'est même plutôt une bonne affaire, surtout qu'il est accompagné d'un fascicule reprenant la très bonne série "Marvels".