parution 04 octobre 2017  éditeur Panini Comics  collection Marvel Now !
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Super-héros

Old Man Logan (2016) T1

Folie furieuse

En provenance d'un futur dystopique, Logan se met en tête de changer le présent en éliminant les responsables qui ont conduit le monde à sa perte. Mise en place immersive d'une vengeance sombre et violente. Tranchant !


 Old Man Logan (2016) T1 : Folie furieuse (0), comics chez Panini Comics de Lemire, Sorrentino, Maiolo
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2017

L'histoire :

Une lumière pour dernier souvenir. Un homme obèse grimé en Spider-Man lui demande s'il se sent bien. Logan reprend ses esprits mais ne comprend pas. Le monde qu'i la devant ses yeux n'existe plus depuis longtemps. Vieux et complètement nu, il attire forcément les forces de l'ordre qui tentent de le maîtriser. En sortant ses griffes, l"un des policiers croit reconnaître Wolverine mais cela n'est pas possible, il n'est pas aussi vieux et surtout il est mort. Parvenant à s'enfuir, Logan trouve refuge dans un appartement. Il emprunte quelques vêtements et constate sur un journal qu'il se trouve en 2015. Il est revenu des années en arrière, bien avant que le monde ne se transforme en terres perdues. Il se remémore ce qu'il a vécu dans cet enfer, ce monde où les super héros sont tous morts, où lui et sa famille durent courber l'échine en permanence pour survivre... Logan attrape un crayon et note alors sur son poignet plusieurs noms, ceux qui sont responsables de cet avenir sombre, violent et désolé. Il entame alors sa vengeance et commence par chercher un vilain nommé le Boucher. Ce dernier n'a pas le temps de réagir lorsque Wolverine débarque devant lui les griffes sorties. Un avant-bras tombe dans la même seconde et dans la suivante la tête du Boucher est perforée. Premier nom à rayer. Reste encore ceux de Banner, Mystério et de Crâne Rouge...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Depuis quelques années, les fans de Wolverine vous diront que bien peu de sagas ont su mettre leur héros favori dans les meilleures dispositions, si ce n'est Old Man Logan. Cette maxi-saga en 12 épisodes fut publiée en 2008 aux U.S.A. et associa les talents du scénariste Mark Millar et du dessinateur Steve McNiven. Nous y découvrions un futur dystopique dans lequel un Logan vieux cherchait à protéger sa famille dans un monde sans héros. Âpre et violent, ce récit marqua à juste titre les lecteurs par son ambiance et sa qualité globale. À l'occasion du crossover Secret Wars, divers tie-ins furent imaginés, chacun reprenant ou revisitant un titre phare de l'éditeur. Ce fut le cas de Secret Wars dans lequel Brian Michael Bendis faisait voyager Logan d'un monde à l'autre du Battleworld. Lors de la conclusion de ce récit, nous avions pu voir le Griffu arriver sur une planète rappelant fortement la notre. Très bien accueilli, ce titre donna des idées à Marvel qui songea à une série continue au lancement de son ère All-New All-Different. L'éditeur choisit de confier le récit au duo qui avait fait de Green Arrow une réussite : Jeff Lemire et Andrea Sorrentino. Ce dernier a déjà mis en scène l'album issu de Secret Wars et a imposé un visuel inspiré. Sur cet album, il est dans une forme olympique et laisse son style réaliste et aux effets saturés s'épanouir dans un découpage ingénieux. Les planches de l'artiste italien servent magistralement une histoire qui, elle-aussi, fascine. Par le biais d'une narration très immersive, Jeff Lemire nous emmène dans les pensées d'un Logan perdu dans une autre époque et hanté par les traumatismes issus de l'existence horrible qu'il a eu. Les quatre épisodes sont nerveux, fascinants et parfaitement écrits. Dans le genre, les auteurs font mouche. Si à chaque fois qu'ils unissent leurs talents, Jeff Lemire et Andrea Sorrentino nous présentent des récits de ce niveau, on va finir par leur devenir maso et réclamer à ce qu'ils nous griffent plus fort à chaque collaboration !

ISBN 9782809466737