parution 12 février 2014  éditeur Panini Comics  collection 100 % Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Silver Surfer T2

Révélations

La Terre est condamnée par Mardouk. Le Silver Surfer va devoir choisir les enfants porteurs du patrimoine génétique humain pour les accompagner sur une autre planète. Une série ambitieuse mais poussive...


 Silver Surfer T2 : Révélations (0), comics chez Panini Comics de Chariton, Weiss, Medina, Tadeo, Crain
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Elvis Morin est policier à la Nouvelle Orléans. Un bon flic, un mec la tête sur les épaules. Cela un bail qu'il connait Denise Waters, une latina qui exerce des activités de cartomancienne dans la rue. Elle tire quelques billets aux passants crédules, en lisant dans les lignes de leur main. Mais le regard du flic a changé sur elle, depuis que sa fille Ellie a disparu. Denise prétend qu'elle a été enlevé par un extra-terrestre, ce qui la catalogue au rayon des folles. Mais la jeune femme a de la suite dans les idées et surtout, elle est persuadée d'avoir un lien psychique avec sa fille, dont elle a des visions. Ses intuitions et sa détermination la font se rapprocher de Stewart Acheron, un millionnaire dont le petit Gab a disparu dans les mêmes circonstances que celle de la petite Ellie : une lumière aveuglante a précédé la venue d'un être de l'espace. Mais l'homme d'affaire doute de la santé mentale de Denise et il décide de rompre le contact. C'est aussi ce que comptait faire Elvis, le flic du quartier. Il pense que la mère refuse la vérité et qu'elle se réfugie dans une psychose. Le problème, c'est qu'il voit le Silver Surfer ramenant l'enfant à sa mère...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec ce second album qui clôture la saga, on retrouve exactement les même points forts et faibles qu'on avait entrevus dans le tome précédent. Si cette histoire cosmique présente des éléments intéressants, ils sont malheureusement gâchés par des textes surabondants et à la prétention philosophique frôlant souvent l'insupportable. Le personnage du Silver Surfer est pourtant dans un rôle particulièrement inquiétant. Jusqu'à la fin du récit, il est bien plus proche d'un alien que d'une créature dont il reste un peu d'Humanité. Inscrit dans un ordre hiérarchique qui se rattache à la structure de l'univers, il est investi d'une mission cosmique qui le détache presque totalement du sort des habitants de la Terre. Ici, il ressemble à s'y méprendre à un Noé qui doit extraire un échantillon humain constitué d'enfants, pour les amener vers un Eden étant la planète Sof. Tout ceci aurait pu être rondement mené, mais tout le problème repose sur la narration. L'ambition de construire un récit incluant une forme de réflexion sur la condition humaine est noble. Mais y inclure des thèmes comme le besoin de l'homme à croire en des formes d'existence supérieures, la course au pouvoir à laquelle il se livre sans cesse, sa capacité à détruire son monde, finit aussi par être lassant. Le pire, ce sont les dialogues ampoulés qui finissent à ressembler à de la philosophie de comptoir. C'était sûrement le prix à payer pour introduire de l'originalité, mais mêler divertissement et réflexion métaphysique peut aussi devenir aussi prétentieux que rébarbatif, ce qui est malheureusement le cas. Dan Chariton et Stacy Weiss sont deux scénaristes qui viennent du cinéma et ils signent leur premier comic book, après que John Romita Jr les ai introduits chez Marvel. Peut être cela explique-t-il aussi ce désir de faire un comic différent, qui aboutit finalement à une œuvre assez indigeste. Quant au dessin de Lan Medina, il n'a rien de honteux, mais rien d’impressionnant non plus. Pour conclure, un album à réserver aux fans absolus du Surfeur d'Argent. Les autres risquent bien de s'ennuyer quelque peu.

voir la fiche officielle ISBN 9782829436259