parution 01 mai 2003  éditeur Panini Comics  collection 100 % Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Humour Super-héros

Spider-Man T4

Bleu

Depuis qu’il s’est fait mordre par une araignée radioactive, Peter Parker possède des pouvoirs hors normes mais s’il les met au service de la justice, il n’en oublie pas de draguer. Entre romance et action, ce titre du duo Sale-Loeb est assez correct.


 Spider-Man T4 : Bleu (0), comics chez Panini Comics de Loeb, Sale, Buccellato
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Peter Parker, un jeune homme assez timide voit ses capacités changées le jour où il est mordu par une araignée radioactive. Suite à certains événements, il choisit de se parer d’un costume et de faire régner la justice. L’un de ses nombreux ennemis n’est autre que le père d’un de ses camarades de classe, un dénommé Norman Osborn. Celui-ci perd parfois la tête et devient méchant sous le masque du bouffon vert. Alors que Peter essaie de l’arrêter, il est capturé par ce dernier qui lui enlève son masque. Spider-Man, malgré ses liens, montre une grande agilité et réussit à assommer Osborn. Mais un incendie s’est déclaré dans l’immeuble. Peter a le choix : soit il aide Norman, soit il le laisse mourir dans les flammes. Son sens de la justice le guide et il sauve son ennemi. Peter se presse ensuite car il vend certaines photographies prises durant le combat au Daily Bugle, un journal qui se déchaine contre Spider-Man. Peu après, Peter rencontre une jeune étudiante nommée Gwen Stacy...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En 2001, Tim Sale et Jeph Loeb ont revisité les origines de DareDevil dans une mini-saga intitulée Jaune. Le tandem se reforme pour s’attaquer cette fois-ci au passé de l’homme araignée. Plutôt que de se pencher sur la façon dont Peter Parker a pu obtenir ses pouvoirs, le scénariste s’est penché sur les premières émotions amoureuses du jeune homme. On croisera donc Gwen Stacy la blonde et Mary-Jane Watson la rousse. Deux caractères qui s’opposent et qui pourtant attirent Spider-Man. Le récit ne comporte pas que des séquences sentimentales, heureusement, et de nombreux ennemis comme le Bouffon Vert ou le Dr Octopus apportent de l’action à l’ensemble. Les amateurs de Spider-Man apprécieront sûrement cet album dans lequel glisse ici et là un nombre assez conséquent d’allusions ou même d’hommages aux aventures passées du héros. Tim Sale illustre merveilleusement bien le tisseur et le fait virevolter comme peu ont su le faire. Un album plutôt sympathique mais qui est aussi moins indispensable que DareDevil Jaune. Loeb et Sale auront peut être l’occasion de redresser la barre dans le prochain Hulk Gris.

ISBN 9782845382046