parution 03 mars 2015  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Wolverine (revue) – Revue V 4, T21

Un bien pire destin (kiosque)

Le compte à rebours débute pour Wolverine, à qui il ne reste plus que trois mois à vivre ! Mais au rythme où se succèdent les épisodes médiocres, cela risque de faire long pour le lecteur !


 Wolverine (revue) – Revue V 4, T21 : Un bien pire destin (0), comics chez Panini Comics de Cornell, Latour, Marc, Asrar, Larraz, Anka, Messina, Curiel, Delgado, Silva, Stegman
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro (kiosque) :
- Three Months to Die : Games of Deceit and Death, part 1 & 2 (Trois mois pour mourir : Jeux de dupes et de mort) : L'île d'Itsukushima, aussi nommée Miyajima. Préfecture d'Hiroshima. Logan y est fraîchement accueilli par Iron Fist et Shang-Chi, le maître de Kung-Fu. Sa présence sur l'archipel ne doit rien au hasard, car on appelle aussi ce bout de terre «L’Île de la Mort en Congé»...
- Wolverine & the X-Men : L’école Jean Grey abrite désormais une véritable guerre entre ses élèves. Quentin Quire est destiné à accueillir la Force Phénix alors qu'Evan Sabahur est l'Apocalypse du futur.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Comme un peu trop souvent et depuis un peu trop longtemps, c'est la déception qui l'emporte au moment de refermer ce numéro. Paul Cornell a repris l'écriture de la série mère depuis 2013 et si priver Logan de son facteur auto-guérisseur augurait de bons moments, le lecteur a vite déchanté en constatant que son intrigue tirait excessivement en longueur. Autre élément et pas des moindres : le scénariste ne dispose plus, comme au début de son run, d'un graphiste de l'envergure d'Alan Davis. Il faut l'avouer, Kris Anka ne lui arrive pas à la cheville dans cet épisode. Son dessin, très simplifié et excessivement angulaire, n'est que trop rarement satisfaisant pour l’œil. Les personnages ont une tête d'enclume, en particulier Iron Fist... Quant à ce chapitre, il est représentatif du séquençage de ce run : une scène de dialogues, une baston, une scène de dialogue, une baston. Bref, la mort d'un super-héros se doit d'être un summum. Pour le moment, c'est loin d'être le cas. Comparativement, la série Wolverine & the X-Men semble plus aboutie, alors même qu'on pourra lui reprocher son côté bavard. Là aussi, il y a une dramaturgie annoncée qui ne trouve pas vraiment écho en termes de tensions. Deux gamins qui sont censés devenir ultra-puissants et provoquent un conflit sur deux niveaux temporels, ça ne fleure pas l'originalité. Heureusement, l'équipe de graphistes fait un bon boulot, ce qui fait passer la pilule. Ok, Wolverine va mourir, mais il ne faudrait pas que cela tue l'intérêt qu'on peut porter à son mensuel...

ISBN 9782809450934